Publicité
14 novembre 2018 - 04:00

Premiers pas vers une politique d’accueil dans le Val-Saint-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Val-Saint-François (RC) – Le 8 novembre dernier, une cinquantaine d’élus et d’acteurs socio-économiques du Val-Saint-François se sont réunis pour discuter d’accueil des nouveaux arrivants et des immigrants. La rencontre s’est déroulée au Centre communautaire France-Gagnon-Laprade de Saint-François-Xavier-de-Brompton.

Les trois objectifs de la journée étaient de jeter les bases d’une première politique d’accueil des nouveaux arrivants et immigrants; de se mobiliser autour de principes favorisant l’attraction, l’accueil, l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants; échanger sur des pistes d’action pouvant être développées dans les municipalités.

Au fil des présentations et des échanges, les participants ont pu partager leurs idées en lien avec les axes d’attractivité et d’accueil lié l’intégration et à la rétention. La prochaine étape sera la tenue d’un forum pour les citoyens au retour de la période des fêtes. Ces derniers pourront alors s’exprimer et échanger sur les pistes de solutions qui auront découlé du premier forum, pour ensuite permettre la création d’une politique des nouveaux arrivants rassembleuse.

«Le Val-Saint-François est une région qui a beaucoup à offrir et les partenaires sont très intéressés à rendre leurs milieux accueillants. Nous sommes enthousiastes pour la suite des travaux», affirme Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François.

La journée de réflexion était une initiative du comité d’immigration du Val-Saint-François. Ce regroupement d’acteurs de la région se réunit pour discuter des enjeux d’accueil, d’intégration et de rétention des immigrants. Le comité travaille aussi à démystifier l’immigration auprès de la population par le biais de différentes actions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.