Publicité
20 septembre 2018 - 04:00

Une activité d’autofinancement peu commune pour la Maison des jeunes de Danville

Danville (GCA) – Dans le but d’abord, de sensibiliser davantage les jeunes qui fréquente la maison, sur l’importance plus que jamais à l’écoresponsabilité, et dans un deuxième temps, afin d’amasser les fonds nécessaires pour défrayer en bonne partie les activités entourant la journée de célébration du 35e anniversaire de la Maison des Jeunes de Danville le samedi 6 octobre prochain.

35 jeunes de 10 à 20 ans, qui fréquentent la maison, ont donné un total de 20 jours en temps, et ce complètement bénévolement durant la saison estivale. Afin de faire de la sensibilisation auprès des gens sur l’écoresponsabilité, en plus de ramasser et faire le tri des îlots de compost, récupérations, et déchets de 4 événements majeurs en Estrie.

Sous la supervision du FEVE (Festival Événement Vert Estrie), de Sherbrooke, qui chapeaute des organismes à but non lucratif désirant faire des levées de fonds pour leurs organisations, le FEVE vient de remettre un montant de 6000$ à la Maison des Jeunes le Point de Danville.

Mis sur pied en 2013 sous l’égide du Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie, FEVE a pour mandat de fournir une équipe écoresponsable aux organisateurs de festivals et d’événements de la région de l’Estrie. Depuis sa création, FEVE a permis de détourner des sites d’enfouissement quelque 48 tonnes de matières résiduelles générées lors de 65 événements. L’Équipe verte a mobilisé 260 bénévoles afin de sensibiliser les participants à l’importance des gestes écoresponsables. À ce jour, FEVE a redistribué plus de 31000$ à des groupes de la région dont sont issus ses bénévoles pour financer leur cause ou leur projet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.