Publicité
1 juillet 2018 - 04:00

Deux cadets de la SQ dans la MRC du Val-Saint-François

Richmond – Les cadets de la Sûreté du Québec sont de retour dans 44 municipalités de la province. Pour une 8e saison, ils assureront une présence et une surveillance dans les quartiers et les parcs, participeront à des événements locaux et prendront part à des activités de relations communautaires.

Pour la région Estrie/Centre-du-Québec, les cadets seront présents dans cinq municipalités régionales de comté (MRC), dont celle du Val-Saint-François où Jacob Bélair et Maude Couture seront attitrés à leur territoire.

Cette année, 96 étudiants ou diplômés en techniques policières ont été embauchés dans le cadre du Programme de cadets de la Sûreté du Québec déployé en partenariat avec les municipalités qui reçoivent les cadets.

Ce programme constitue une expérience de travail enrichissante pour les futurs policiers. En effet, il se distingue par la qualité de la formation qu’il offre aux cadets ainsi que par l’encadrement dont ils bénéficient tout au long de la saison.

Au cours de la saison2017, 86 cadets de la Sûreté du Québec ont réalisé plus de 16530 activités reliées à leur mandat. Parmi ces activités, soulignons que 80% des heures d’activités des cadets ont été consacrées à de la surveillance à pied ou à vélo. Chaque année, la présence des cadets contribue à accroître le lien de proximité avec la population et permet à des jeunes d’acquérir une expérience de travail inoubliable.

Pour plus d’informations sur le Programme de cadets, le public est invité à visiter le site Web de la Sûreté du Québec et à s’abonner à la page Facebook de la Sûreté, où des nouvelles sur les cadets seront publiées tout au long de l’été2018.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.