Publicité
14 mai 2018 - 04:00

Pierre La Madeleine et Raphaël Francoeur s’associent

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – L’homme d’affaires Raphaël Francoeur et le propriétaire du California Gym de Windsor, Pierre La Madeleine, ont décidé récemment de s’associer. Pour chacun d’eux, la conjoncture est favorable d’autant plus qu’il s’agit d’une décision d’équipe.

Pour M. La Madeleine, c’est l’opportunité de pouvoir être en mesure de se consacrer à sa clientèle comme il le souhaite. «J’ai ouvert mon premier California Gym à Magog en 2011 et celui de Windsor il y a quatre ans. Depuis février, j’ai mis sur pied la Clinik Fitness à Magog qui est réservée aux femmes. Notre association me permet ainsi d’être présent à chacun des trois endroits sans devoir être obligé à tout moment de m’occuper des finances.»

Quant à M.Francoeur qui supporte ses entreprises Brimko et Gestion Jen, l’association coïncide à une étape où l’apport familial porte ses fruits. C’est le cas pour Émilie Francoeur qui, âgée de 25 ans, possède déjà un double baccalauréat de l’Université de Sherbrooke en comptabilité et gestion d’entreprise. Son frère, Julien Francoeur, et le conjoint d’Émilie, Nicolas Dupont, s’impliquent au sein des deux entreprises, de là l’acronyme JEN.

Raphaël Francoeur apprécie l’apport de la famille et retient l’importance d’être bien entouré. «Le cœur et les affaires peuvent aller ensemble, mais il faut être motivé et capable d’évoluer en équipe afin de retenir les compétences requises de chacun. Comme bien des personnes, j’avais de plus en plus de problèmes de dos qui rendaient mes nuits souvent courtes. Pierre s’est occupé de moi progressivement et contenu à le faire. Que ce soit les affaires ou d’autres domaines, c’est en évoluant en équipe qu’on avance», considère M.Francoeur.

Pour Pierre La Madeleine et ses 21 employés répartis dans les trois gyms, la progression est plus facile et laisse l’opportunité d’une ouverture à d’autres projets, comme c’est le cas pour son partenaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.