Publicité
9 avril 2018 - 12:03

Remise d’un défibrillateur à la Municipalité de Saint-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-François (RC) – C’est à l’occasion des festivités du Carnaval que le maire de la Municipalité de Saint-François, Gérard Messier, s’est vu remettre un défibrillateur externe automatique (DEA). L’initiative résulte de l’organisme Échec au crime, en partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. Au nom de la députée du comté de Richmond, Karine Vallières, l’attachée politique Jacynthe Bourget était sur place pour la remise du défibrillateur.

Dans l’édition du journal en date du 21 février qui relatait les activités du carnaval, le maire de Saint-François Gérard Messier a apprécié le don permettant l’utilisation du DEA à l’intérieur de l’hôtel de ville et à l’extérieur. De ce fait, cette remise a mis en valeur Échec au crime et ses comités locaux, dont celui de Sherbrooke.

Propriétaire du marché d’alimentation IGA de l’arrondissement de Brompton de Sherbrooke, Jocelyn Forgues est vice-président de l’organisme. «Parmi nos activités, nous facilitons à la fois la formation et l’usage des défibrillateurs auprès des citoyens et de différents groupes et secteurs soucieux d’élargir les efforts en cas de détresse cardiaque», précise M.Forgues.

Avec l’acquisition récente du défibrillateur, la Municipalité de Saint-François profite d’un appareil facile à transporter. «L’appareil est installé au bureau municipal, mais peut facilement être utilisé à l’extérieur pour des réunions, des activités sociales à divers endroits, tels que le centre communautaire, les zones récréatives et les travaux publics. La Régie d’incendie dispose également de DEA», d’apprécier le maire Gérard Messier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.