Publicité
4 mars 2018 - 04:00

Des femmes de Danville seront honorées de façon spéciale le 8 mars

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Danville (GCA) – Instauré l’an dernier suite à une suggestion du premier citoyen de la ville, M.Michel Plourde, afin que le 8 mars de chaque année, un hommage bien senti soit fait à des femmes exceptionnelles jeunes et moins jeunes du milieu. C’est jeudi soir prochain le 8 mars, dans le cadre d’un 6 à 8 heures, à la Salle des Chevaliers de Colomb sur la première avenue à Danville, qu’une soirée «Témoignage et reconnaissance» sera fait à 6 femmes remarquables de la communauté de Danville.

En raison de cette journée spéciale qui a vu le jour au milieu des années70 à l’ONU, qui a décrété le 8 mars de chaque année, comme étant la journée de reconnaissance des droits et libertés féminine. Et bien pour la circonstance, il a été également décrété que les conseillers masculins de Danville, qui assisteront à cette présentation, devront absolument être accompagnés par la gent féminine.

Deux conseillères de la municipalité, soit Mesdames Nathalie Boissé, ainsi que Ginette Pinard, assistée de la Coordonnatrice aux communications de la ville, MmeChantale Dallaire, ont planifié la soirée, en plus d’approcher des dames de la communauté, qui se sont démarquées et distinguées de multiples façons au fil des années. L’an dernier, plus d’une centaine de personnes ont participé à la soirée, sur invitation des récipiendaires seulement. Cette année on prévoit rendre hommage aux personnes suivantes:

Mme Sylvie Roberge, impliquée dans le Carnaval des glaces, Mme Émilie-Rose Whitbread, pour la Maison des jeunes, MmePauline Demers, pour l’accompagnement de personnes malades dans les hôpitaux de Sherbrooke, depuis de nombreuses années, Mme Karine Jalbert, du Studio-K, qui fait rayonner la Ville de Danville lors de différentes compétitions de danse aux quatre coins du Québec et ailleurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.