Publicité
3 juillet 2017 - 04:00

Nouvelle convention entre le syndicat des pompiers et la Régie intermunicipale

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – C’est au milieu du mois de juin que le Syndicat de l’Association des pompiers de la région de Windsor a signé une entente de cinq ans avec la Régie intermunicipale du service incendie de la région de Windsor.

Ce nouvel exercice valide jusqu’à 2022 marque une étape significative par rapport à l’entente précédente qui avait auparavant cheminé à travers un contexte difficile entre les deux parties. Rassemblée le 15 juin dernier à la caserne 1 de la rue Saint-Georges à Windsor, la signature des documents a témoigné d’une continuité entre la Régie intermunicipale et l’Association des pompiers, à laquelle s’ajoute de nouveau la présence du conseiller syndical Sylvain Piteau du Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ).

Avec les efforts des dernières années, les deux parties sont en mesure d’être à jour sur base régulière. « La fusion des casernes 1 et 2 entre Windsor et Saint-François et les deux syndicats ainsi que la couverture du territoire de Kingsbury sont de nouvelles étapes qui favorisent la qualité du service d’incendie. Il en va de même de l’obligation de s’assurer que les pompiers soient en bonne forme physique selon les interventions, ainsi que la mise à niveau des formations », mentionnent le président du conseil d’administration de la Régie, Gaétan Graveline, et le président du syndicat, David Couturier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.