Publicité
29 juin 2017 - 04:00

Déplacements vers Sherbrooke : Trans-Appel innove

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 1

Windsor (RC) – Tout le monde connaît Trans-Appel et ses petits autobus blancs qui sillonnent depuis 1981 le territoire de la Municipalité régionale de comté (MRC) du Val-Saint-François. Les gens savent aussi que l’organisme permet à la population d’aller à Sherbrooke pour des rendez-vous médicaux et des sorties de loisir. Cependant, depuis quelques mois, Trans-Appel offre des départs quotidiens à heures fixes, à la fois vers et en provenance de Sherbrooke.

Dans le but de mieux répondre à la demande croissante des déplacements vers le territoire sherbrookois et soucieux de bien desservir ses usagers, le transporteur basé à Windsor a procédé à un changement important de sa desserte vers Sherbrooke. Ainsi, les départs quotidiens à heures fixes permettent aux usagers de planifier plus facilement leurs déplacements d’un territoire à l’autre. L’offre est disponible du lundi au vendredi pour les résidants des dix-huit villes et municipalités du Val-Saint-François.

Pour les régions de Windsor et de Richmond

Tous les départs ont lieu à Windsor. Du lundi au vendredi, des départs vers Sherbrooke sont disponibles à 8 h 30, à 11 h et à 13 h. Les retours vers Windsor sont prévus à 11 h 30, à 13 h 30 et à 16 h.

Les usagers de Richmond, des cantons de Cleveland et Melbourne, d’Ulverton, de Kingsbury, de Saint-Claude, de Saint-François-Xavier-de-Brompton, de Stoke, et de Val-Joli n’ont pas été oubliés. Un véhicule passe dans ces municipalités plus tôt pour conduire les usagers de Windsor à temps pour les départs de 8 h 30 ou de 11 h ou de 13 h selon l’heure choisie par l’usager.

Pour les régions de Valcourt et de Saint-Denis

Tous les départs se font de Valcourt. Les lundi, mercredi et vendredi, les départs de Valcourt vers Sherbrooke se font à 9 h. Les départs de Sherbrooke vers Valcourt se font à 12 h et à 16 h. Les mardi et jeudi, les départs de Valcourt vers Sherbrooke sont prévus à 13 h et ceux de Sherbrooke vers Valcourt à 16 h.

Les citoyens de Bonsecours, Lawrenceville, Maricourt et Sainte-Anne-de-la-Rochelle sont aussi desservis. Un véhicule passe dans ces municipalités plus tôt pour conduire les usagers de Valcourt à temps pour le départ de 9 h, ou pour celui de 13 h. Du côté de Racine, la clientèle pourra monter à bord du véhicule vers 9 h 15, ou de 13 h 15 selon l’heure de départ choisie, alors qu’à Saint-Denis-de-Brompton, les arrêts vers 9 h 30 ou 13 h 30.

Des consignes à retenir

Trans-Appel demande aux usagers d’être à l’heure, car le véhicule n’attend pas les retardataires.

Les destinations desservies à Sherbrooke demeurent les mêmes, soit les centres hospitaliers, les cliniques médicales, le Centre de réadaptation de l’Estrie et les lieux de loisirs. Le tarif vers Sherbrooke est lui aussi inchangé, soit de 7.50 $ pour l’aller simple ou 15 $ pour l’aller-retour.

Le transporteur insiste sur le fait que les usagers doivent toujours réserver leur place à bord, au plus tard avant 14 h 30 la veille du déplacement. Aucune demande de transport n’est acceptée le jour même. Pour des déplacements souhaités le lundi, il faut réserver le vendredi qui précède.

Pour toute question concernant Trans-Appel et ses services, vous êtes invités à communiquer avec les membres de l’équipe du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h et de 13 h à 17h aux numéros 819 845-2777, ou au numéro sans frais 1 800 716-2777.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Super!!! Ça serait aussi génial qu'il y ait une place pour les jeunes de la région en désservant le CÉGEP et l'université!!!!

    Genevieve - 2017-06-30 13:15