Publicité
7 juin 2017 - 04:00

Un bel appui de plusieurs bénévoles et donateurs pour Marcel Beaudin

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Afin d’accroître l’aide financière au Windsorois Marcel Beaudin qui a subi des brûlures de deuxième degré lors de l’incendie de sa maison en avril dernier, une proche amie, Nathalie Bilodeau, a organisé un souper de spaghettis-bénéfice à la grande salle des Chevaliers de Colomb en date du 1er mai.

Mme Bilodeau et sa sœur France ainsi que des proches et ami(e)s ont concocté un repas selon une formule 5 à 7 élargie durant laquelle les convives pouvaient être présents selon les disponibilités.

« En tenant compte que c’était une première pour moi et ma sœur, nous avons débuté par un quille-Othon au Salon Sher-mont à Sherbrooke le 13 mai dernier. L’activité s’est bien déroulée, mais le souper spaghetti chez les Chevaliers a eu un meilleur impact avec la présence de tous ceux qui ont encouragé Marcel. Nous avons aussi été épaulés financièrement par le Comptoir Pizza Maison, Provigo, les Chevaliers de Colomb, Action-Partage, Viande choix Couturier, IGA Brompton, la Ville de Windsor, la Caisse Desjardins et la Fromagerie Proulx », mentionne Nathalie Bilodeau.

Toutes ces attentions ont ému Marcel Beaudin qui, après un mois à l’Unité des grands brûlés de Montréal, a débuté ses traitements de greffes de peau pour des brûlures de deuxième degré au bras gauche et aux deux épaules suite à l’incendie de son domicile au début d’avril. « C’est difficile de traverser ces moments-là, mais je ne m’attendais pas à avoir autant d’appuis de mes proches, mes amis et des personnes qui sont venus m’encourager. »

Suite à cette étape, Nathalie et France Bilodeau verront d’ici peu à compilé les recettes et, peut-être, de réitérer pour une autre activité-bénéfice.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.