Publicité
2 juin 2017 - 04:00

Une aide financière pour le Club social des travailleurs JMA

Par Sophie Marais, journaliste

Asbestos - Le 27 mai dernier, le Club social des travailleurs JMA recevait la somme de 20 000 $ des mains de la députée Karine Vallières.

C’est lors de son assemblée générale annuelle que le Club a accueilli la nouvelle.

«La remise de cette somme a été une belle surprise pour nous, mais surtout une belle reconnaissance des ex-travailleurs de la mine Jeffrey. Parce qu’on travaille en collaboration avec elle et son équipe, la députée Karine Vallières sait à quel point on fait des pieds et des mains pour aider nos travailleurs, souvent des personnes âgées qui ne savent pas trop où aller chercher de l’aide lorsqu’ils en ont besoin. Ces 20 000 $ et la reconnaissance qui va avec nous encouragent à continuer», a mentionné le président du Club social, Jean-Luc Carrier.

La députée a pour sa part précisé que c’est en sollicitant certains de ses collègues ministres que cette somme a pu être remise au Club.

«Que ce soit pour remplir des réclamations, des formulaires, orienter vers les bonnes ressources, aider à la compréhension des documents reçus, ou tout simplement offrir de l’aide alimentaire ponctuelle ou organiser une corvée d’entraide pour un ex-travailleur qui en a besoin, les membres du Club social des travailleurs JMA répondent toujours présents. Pour moi, il était d’une évidence qu’il fallait reconnaître ce travail précieux d’accompagnement et de soutien qui se fait au quotidien, de même que leur capacité, par diverses activités, à rassembler les citoyens de la région», a expliqué la députée de Richmond.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.