Publicité
31 janvier 2017 - 04:00

Incendie du Riverain : bilan d’une belle générosité

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Trois semaines se sont écoulées depuis l’incendie de la résidence Le Riverain survenue le 4 janvier, forçant dix-neuf locataires à quitter brusquement leurs appartements. Malgré les pertes matérielles, aucune blessure grave n’est survenue auprès des résidents et des pompiers. Les brigades de Richmond et de la région de Windsor ont accompli de l’excellent travail pendant qu’une équipe d’intervenants et de bénévoles mettaient sur pied les actions nécessaires à la relocalisation des sinistrés. En l’espace de deux semaines seulement, les dons d’argent et biens matériels ont permis d’assurer la relocalisation des locataires.

La coordination des ressources a été confiée à Martin Lafleur, directeur du Comité de promotion industrielle et secrétaire-trésorier adjoint à la Ville de Richmond. Pouvant compter sur l’appui des élus municipaux, dont le maire Marc-André Martel et le directeur général Rémi-Mario Mayette, M. Lafleur a été à même de constater la générosité des gens de la région de Richmond qui s’est étalée à d’autres territoires.

« Nous avons tous été agréablement surpris de constater tous les dons en argent et particulièrement les vêtements et objets qui ont rempli l’espace des locaux du bâtiment de la rue du Centre à Richmond. L’organisme des Tabliers en folie été le pivot des opérations avec ses coupons d’achat auprès des sinistrés qui ont pu se procurer de la nourriture et des biens essentiels. Quant aux donateurs, ils pouvaient recevoir un reçu de don de charité », mentionne Martin Lafleur.

Des dix-neuf personnes qui ont été évacuées, la moitié d’entre eux logent pour l’instant chez des parents et l’autre moitié son ceux qui ont trouvé un appartement, dont le propriétaire Robert Courtemanche qui demeurait dans sa résidence située au cœur du centre-ville de Richmond. Logeant maintenant chez des proches à Granby, il faudra attendre sa décision de reconstruire ou d’abandonner l’emplacement dont les débris devraient être rasés au cours des prochains mois. Il en va de même pour les ex-locataires du Riverain qui devraient s’installer pour de bon d’ici plus ou moins les deux prochains mois. Quant aux biens matériels qui occupent tous les espaces de la rue du Centre, les surplus seront dirigés vers la Ville de Richmond à l’occasion des ventes de garage qui se tiennent au début du mois de juin.

Au terme des deux semaines qui ont débuté avec l’incendie du Riverain le 4 janvier, la coordination des efforts s’est achevée vers le 18 janvier. La générosité de la population et le travail des bénévoles ont fait la différence. Ainsi, la Ville de Richmond a récolté grosso modo 10 000 $ de biens et de nourritures au profit des Tabliers en folie. À ce montant s’ajoutent les 1 700 $ provenant du Maxi de Richmond, l’appui financier des Lions et autres dons qui ont fait toute la différence. Il reste maintenant de l’ancien bâtiment la période du Riverain, mais surtout celle du St-Jacob qui a réunie plusieurs génération.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.