Publicité
23 décembre 2016 - 04:00

Les CPE reçoivent un coup de pouce

Comté de Richmond - Karine Vallières, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), a récemment annoncé un investissement de 187 230 $ dans 12 établissements de service de garde de la circonscription de Richmond. Ceux-ci pourront acheter du matériel éducatif, soutenir les activités culturelles ou faciliter la mise à niveau de la formation du personnel.

Deux garderies privées subventionnées et dix centres de la petite enfance (CPE) répartis sur l’ensemble du territoire de la circonscription de Richmond recevront cette aide financière.

«Nos tout petits méritent ce qu’il y a de mieux. C’est pourquoi nous voulons mettre à la disposition du milieu les meilleurs outils pour la qualité des services qu’ils leur offrent», indique la députée.

Sur le territoire de la MRC des Sources, le CPE La Sourcière recevra 11 200 $ et le CPE Les Petits Soleils de Danville CCC 7 980 $. À Richmond, le CPE Pop Soleil bénéficiera d’une somme de 8 400 $ et le CPE Sel et Poivre de Windsor de 19 085 $. Les autres établissements subventionnés se retrouvent ailleurs dans le comté de Richmond.

Ces investissements proviennent des sommes de 30 M$ alloués à travers le Québec afin de soutenir la qualité des services de garde éducatifs à l’enfance annoncés le 21 novembre dernier par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx.

«Le bien-être des enfants et leur développement global sont prioritaires pour notre gouvernement. C’est aussi une responsabilité collective qui interpelle à la fois les individus et les organisations», a conclu la députée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.