Publicité
23 novembre 2016 - 04:00

Savoura lance un message clair en faveur de l’environnement

Par Sophie Marais, Journaliste

Danville - Stéphane Roy, président de Sagami / Savoura / Savoura Bio a annoncé l’avènement des tomates de serre Savoura Bio dans les marchés d’alimentation du Québec, et dans un nouvel emballage.

Anciennement Biologico, les premières tomates biologiques commercialisées par l’entreprise seront désormais identifiées sous le nom de SAVOURA BIO. De plus, un nouveau plateau d’emballage révolutionnaire et 100 % compostable utilisé pour commercialiser ces tomates a été dévoilé.

Actuellement destiné aux produits biologiques de l’entreprise, ces plateaux d’emballage pourraient être étendus à toute la gamme des produits espère André Michaud, qui travaille aux développements des affaires au sein d’Agro Québec. Les modifications se sont principalement faites d’un point de vue logistique et quelques modifications matérielles pour l’emballage ont également été nécessaires. Et même si cet emballage coûte un peu plus cher, il est selon lui, tout à fait logique de l’utiliser pour les produits biologiques.

«Nous avons fait un test. Nous avons enterré la parquette d’emballage compostable dans un bac de culture biologique et 10 jours plus tard, il ne restait aucune trace de celle-ci», rapporte M. Michaud.

«Non seulement ces plateaux d’emballage sont certifiés 100 % compostables et peuvent être dirigés vers un compost domestique ou municipal, mais ils sont manufacturés ici au Canada. Ils sont de plus, fabriqués à partir de fibres forestières vierges et recyclées de source nord-américaine par CKF inc., une entreprise de la Nouvelle-Écosse, chef de file dans la fabrication d’emballages responsables. Cela correspond en tout point à notre vision d’un produit encore plus vert, correspondant ainsi aux attentes et aux préoccupations de nos clients», a quant à lui précisé M. Roy.

À Danville, la production de type conventionnelle ne sera donc pas affectée pour l’instant par ces nouvelles façons de produire, d’emballer et d’identifier les différentes variétés de tomates.

Rappelons que l’entreprise exploite au total huit sites de production répartis sur l’ensemble du territoire québécois.

Sophie Marais

smarais@actualites-letincelle.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.