Publicité
19 juillet 2012 - 10:22

DU FLUOR DANS MON EAU POTABLE?

« Ne pas avaler. Garder hors de la portée des enfants de moins de 6 ans. En cas d’ingestion d’une quantité supérieure à celle d’un brossage, communiquer immédiatement avec un médecin ou un centre antipoison. » Voici la note qu’on retrouve sur certains tubes de dentifrice avec fluor pour enfants. Donc, lorsque la Ville de Richmond a annoncé que la fluoration de notre eau potable débuterait, j’étais perplexe et très bouleversée. Mon tube de dentifrice me dit de ne pas avaler le dentifrice à cause du fluor et maintenant ma ville veut que j’en boive? Ça m’a semblé être un non-sens.
Pourquoi le fluor est ajouté à notre eau potable? On se fait dire que c’est efficace pour prévenir les caries, surtout pour ceux qui ont une mauvaise hygiène dentaire. Mais moi, je m’occupe bien de mes dents, je mange bien, je fais attention à la quantité de sucre et d’aliments acides que je consomme et je brosse mes dents au moins deux fois par jour. C’est la même chose pour mes deux enfants. Pourquoi est-ce que j’ai besoin de plus de fluor?
En faisant des recherches, j’ai appris que le fluor se retrouve non seulement dans le dentifrice, mais aussi dans l’eau et les jus embouteillés, les liqueurs, les cure-dents, le thé, les produits en conserve, le téflon, les pesticides et les aliments transformés pour n’en nommer que quelques-uns.
Donc ma question est la suivante : si tellement de choses contiennent déjà du fluor, pourquoi mon eau, ma source de survie, en aurait aussi? Pourquoi ma ville me force à boire un produit chimique qui, consommé en trop grande quantité, peut engendrer une intoxication au fluor et plein de problèmes de santé telle que la fluorose dentaire et une diminution de la fonction de ma glande thyroïde? Comment peuvent-ils me prouver que, combinée avec toutes ces sources de fluor, l’eau fluorée que je bois ne dépasse pas la limite sécuritaire quotidienne recommandée? Si je bois dix verres d’eau en une journée et que ma voisine n’en boit que quatre, la quantité de fluor consommée n’est pas la même. Il me semble qu’il y a trop de facteurs qui ne peuvent pas être contrôlés.
Quand la Ville de Richmond a annoncé que notre eau serait fluorée il y a deux ans, je suis allée à l’Hôtel de Ville pour exprimer mes inquiétudes. On m’a dit que la décision avait été prise et qu’il n’y avait rien que je pouvais faire pour la changer. Cette réponse m’a honnêtement insultée et j’ai senti que mes droits et libertés en tant que citoyenne avaient été violés. Le fluor a été ajouté à notre eau sans avoir une campagne d’information sur le sujet et sans notre consentement.
On se fait dire que c’est une mesure de santé publique, ce qui donne aux dirigeants le pouvoir de prendre des décisions pour le bien-être d’une population entière, tout comme la décision d’ajouter de la vitamine D à tout le lait au Canada et la création de la loi qui nous oblige de porter notre ceinture de sécurité lorsqu’on voyage dans notre voiture. Pour ce qui est du lait, si je ne veux pas consommer de la vitamine D de cette façon, je peux choisir une alternative comme le lait de soja. En ce qui concerne la ceinture de sécurité, je peux choisir d’assumer le coût de la contravention si je choisis de ne pas la porter. Il ne faut pas oublier que la ceinture est portée à l’extérieur de mon corps et non pas ingérée!
Je dois boire de l’eau. Si je n’en bois pas, je meurs. Je n’ai pas le choix. Parce que les fluorures ne peuvent pas être enlevés de l’eau en utilisant des systèmes de filtration simple telle que le Brita, et le fait de faire bouillir l’eau ne fait qu’augmenter la concentration des fluorures, la seule solution permanente est de payer des milliers de dollars pour faire installer un système de filtration de l’eau complexe pour ma maison. Sinon, je dois acheter de l’eau embouteillée. Est-ce que je veux vraiment payer pour une de ces alternatives en plus de payer mes taxes municipales qui couvrent les frais pour le traitement de l’eau potable? Non, vraiment pas, et je ne devrais pas être obligée de le faire non plus.
Ce qui est ajouté à mon eau potable devrait être fait avec mon consentement. Je ne peux pas dire si la fluoration est sécuritaire et efficace pour tout le monde, mais je devrais au moins être en mesure de décider si je crois que c’est sécuritaire et efficace pour moi et ma famille.
Au cours des derniers mois, j’ai appris que je n’étais pas la seule à avoir de telles inquiétudes. Ensemble, nous avons créé le Regroupement de citoyen(ne)s pour une eau saine à Richmond. Nous croyons que la fluoration de l’eau potable implique plusieurs risques pour la santé ainsi que pour l’environnement. Nous avons présenté notre groupe au conseil de ville le 3 juillet dernier et le maire Martel semble être ouvert à nous rencontrer pour en discuter plus en profondeur. Notre mission est d’arrêter la fluoration de l’eau, basée sur le principe de précaution. Si nous ne sommes pas absolument certains de l’innocuité de la fluoration de l’eau, pourquoi prendre le risque?

Mandy Demers, Richmond.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.