X
Rechercher
Publicité

Ma ville ne mesure pas adéquatement les déversements

durée 6 novembre 2023 | 04h00

En tant que citoyen, j’ai été surpris de constater que la Ville de Richmond n’a toujours pas muni l’ensemble de ses ouvrages de débordements d’eaux usées d’enregistreurs électroniques de débordements (EED), tel qu’exigé depuis 2014 dans l’article 9 du Règlement sur les ouvrages municipaux d’assainissement des eaux usées (ROMAEU).

La mesure de durée de débordement est pourtant cruciale pour obtenir un portrait juste des déversements, qui affectent considérablement la qualité de l’eau des cours d’eau environnants, et pour agir à la source en cas de problème. Savoir que ma ville ne mesure pas adéquatement les déversements dans un contexte où les précipitations extrêmes, plus fréquentes dues aux changements climatiques ajouteront de la pression sur les réseaux d’égouts ne me rassure guère. 

Qu’est-ce qui explique que près de 10 ans après l’entrée en vigueur du règlement, notre ville ne s’y est toujours pas conformée ? Quelle place occupe la protection des ressources hydriques dans vos priorités ?

La santé des lacs et rivières de ma région me tient à cœur : j’aimerais un jour pouvoir profiter des plans d’eau sans me soucier des risques que la qualité de l’eau pour ma santé, ou pour celle des espèces aquatiques, considérant que les déversements les exposent à des virus et des microbes et peuvent les priver d’oxygène, ce qui peut mettre à risque leur survie. C’est pourquoi je vous adresse une demande, celle de vous conformer à l’exigence du ROMAEU.

Qu’en est-il des activités de kayak dans la rivière Saint-François ?

D’ici là, je vous invite à consulter le palmarès des déversements d’eaux usées au Québec, développé par la Fondation Rivières. Le palmarès classe les villes et municipalités qui se démarquent quant à l’intensité de leurs déversements. 

Cette année, la Fondation a attribué des durées de débordement de 24 h à tous les événements s’étant produits à partir d’ouvrages dépourvus d’enregistreur électronique de débordement (EED). Vous y trouverez notre ville, dont le rang a été affecté par cet ajustement et dont j’espère le voir glisser au plus bas du classement à l’avenir. 

Merci de l’attention portée à ce message. 

Veuillez agréer l’expression de mes salutations distinguées.

 

Pierre Avignon, comité citoyen Vers un val vert

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2024 | 4h00

Remerciements

Nous, les organisatrices de la vente de garage au profit du Rwanda les 2, 3 et 4 mai, tenons à remercier la Ville de Richmond pour la location gratuite de l’aréna.  Un gros merci à Mme Marie-Andrée Ménard, directrice de service récréatif pour son accueil, sa générosité ainsi que son grand dévouement lors de cette activité.  Merci aussi à tous ...

20 avril 2024 | 4h00

Myriophylle à épis — La lutte continue

Le myriophylle à épis est une plante exotique envahissante qui commence à être bien connue dans le lac Trois-Lacs. Communément appelée la « plante zombie », celle-ci pousse en abondance dans le littoral du lac jusqu’à trois mètres de profondeur, où sa croissance rapide représente une nuisance considérable à la pratique d’activités nautiques comme la ...

26 mars 2024 | 4h00

Windsor et la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire

J’ai récemment fait la lecture, très intéressante, de la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire du gouvernement du Québec, politique qui fut rendue publique le 6 juin 2022. Cette lecture est totalement accessible à tous, vous n’avez qu’à visiter le site internet du gouvernement du Québec. Il s’agit d’une vision ...