Publicité

7 novembre 2020 - 04:00

Texte de Geneviève Forest

Asbestos nom de baptême

Gens d’Asbestos, je souhaite vivement vous rappeler qu’il est encore temps de faire valoir votre opinion concernant une question aussi majeure que le changement de nom de la ville. J’estime qu’un tel processus se devrait être fait dans un respect démocratique. Alors, vous qui êtes les ambassadeurs de notre milieu de vie, chers Asbestriens, il vous revient de droit d’être entendu sur toute décision qu’apportera la mairie; eux-mêmes mandaté à représentés absolument tous les citoyens. Saviez-vous que le changement de nom n’est pas une nécessité critique? En effet, en réponse à ma question, le maire et le directeur général m’affirment que la ville maintiendra son expansion économique tranquille tout en préservant son nom. Rien ne justifie pleinement la perte de notre nom aussi riche en patrimoine. Mais cette décision vous appartient à vous tous et il est encore temps de vous faire entendre. Voilà pourquoi un référendum, étant représentatif de l’opinion populaire, respecterait le caractère fondamental de la question, saurait apaiser le parti opposé à l’unanimité et ne compromettrait en rien l’avenir de la ville d’Asbestos. Afin de l’obtenir, je vous invite à rédiger votre lettre d’opinion à la ministre des affaires municipales Andrée Laforest soit par courriel : ministre@mamh.gouv.qc.ca ou par courrier postal : Ministère des affaires municipales et de l’Habitation Édifice Jean-Baptiste-De-La Salle: 10 rue Pierre-Olivier-Chauveau, Québec (Qc). 

Merci à chacun de vous d’être fier et présent à votre milieu.

Geneviève Forest, Asbestrienne

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.