Publicité

8 octobre 2020 - 04:00

Texte d'André Pelletier

Lettre aux lecteurs et lectrices du journal local et régional Actualités-l’Étincelle

Toutes les réactions 3

Suite à la publication, vendredi le 2 octobre, de la pseudo nouvelle liste pour le choix du nouveau nom de la ville d’Asbestos, car trois noms sont du réchauffé, du déjà vu de la précédente liste, soit Jeffrey, Phénix et Trois Lacs, et qu’un nom est déjà utilisé ailleurs soit Val des Sources et déjà contesté, et Larochelle qui existe depuis fort longtemps, il ne reste que l’Azur des Cantons comme choix dans la pseudo nouvelle liste, corroborée par plusieurs groupes, ce n’est vraiment pas trop riche.

De plus, monsieur le maire et le conseil n’ont pas cru bon de reporter de 2 semaines, le vote de consultation puisqu’ils ont pris 2 semaines, du 18 septembre au 2 octobre, pour élaborer la pseudo nouvelle liste et qu’ils avaient mentionné à plusieurs reprises qu’ils laisseraient 1 mois entre la publication de la liste et le moment du vote pour le choix du nom, afin de permettre à la population de réfléchir, d’échanger et de donner son opinion sur son choix. Ce qu’ils n’ont pas fait. Avec seulement 12 jours de délai entre les deux, cela limite drôlement les discussions et les échanges d’opinions surtout en ce temps de pandémie. C’est peut-être le désir du conseil.

Étant donné que je ne suis pas d’accord avec le changement de nom de la ville d’Asbestos, sans consultation préalable de la population par un référendum qui obligerait à respecter l’âge minimum de 18 ans pour voter, je me permets quand même, pour être positif comme on dit souvent, de suggérer un nouveau nom qui je crois rencontre plusieurs critères pour le choix du nouveau nom de la ville d’Asbestos et en plus il est original pour un nom de ville et il est probablement unique à travers le Canada et même à travers le monde.

Le nom que je suggère et que j’explique plus loin est : VILLE DES CHANGEMENTS ça c’est nous.

Ce nom remplit certainement le premier critère de la ville qui doit être dynamique et rassembleur, car un changement ne peut être que dynamique et la population entière est certainement d’accord avec le fait que notre ville est la VILLE DES CHANGEMENTS, c’est nous, donc rassembleur.

Comme premier changement, il y a la décision unilatérale, mais légale de la ville de changer le nom et qui s’apparente à une décision à la TRUMP ou à une décision dictatorialement parlant sans consultation de la population par référendum et qui illustre à la perfection le nouveau nom de VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous, incontestablement.

Comme lien avec l’historique, le changement de ville mono industrielle, avec une seule grosse industrie soit la Johns Manville par une ville multi industrielle avec l’avènement du parc industriel garni de plusieurs petites industries reflète bien VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Ensuite, le changement de l’artère principale et commerciale de la rue Bourbeau en une rue résidentielle dortoir, au bout de la première Avenue et que plusieurs ne connaissent probablement pas, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Un autre changement important, les sorties principales de la ville par la rue Manville, à travers la paroisse St-Barnabé, vers Danville et la rue du Roi vers les Trois Lacs et Wotton changées par la construction de la route 249, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Autre lien avec l’historique, le changement et le déplacement de la ville pour faire place à l’expansion de la mine et aussi due à l’éboulis d’une partie de la ville dans la mine, par le développement de nouveaux secteurs et le prolongement des rues pour l’expansion de la ville, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

De même, le passage à travers la ville pour se diriger vers Saint-Georges, changé par la voie de contour ou plutôt par le boulevard du Conseil, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Et aussi, l’agrandissement de la ville par l’annexion des Trois Lacs et un essai d’annexion de Danville qui a échoué et qui le sera peut-être un jour prochain, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Et plus récemment, le changement de plusieurs rues et de trois boulevards avec trottoirs par des ruelles avec plates-bandes et pistes cyclables et un seul trottoir ou pas du tout, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Ces changements ne sont certainement pas complets et plusieurs autres sont fort probablement à venir tel que peut-être le changement du maire et des membres du conseil aux prochaines élections municipales pour ne pas avoir consulté la population, non pas sur le choix du nouveau nom, mais sur le changement de nom de la ville d’Asbestos, VILLE DES CHANGEMENTS ; c’est nous.

Étant donné que le conseil a déjà établi une pseudo nouvelle liste de noms, je suggère que les personnes qui désirent avoir le nom de VILLE DES CHANGEMENTS ou qui désirent conserver le nom de VILLE D’ASBESTOS, communiquent à la ville d’Asbestos au numéro de téléphone 819-879-7171 poste 3250 pour demander d’inscrire ces deux noms ou un seul sur le bulletin de vote qui sera disponible du 14 au 18 octobre puisqu’il ne reste que 12 jours plutôt qu’un mois pour donner votre opinion. Si les noms ne sont pas inscrits sur le bulletin de vote, comme je le pense, je suggère de l’inscrire vous-même sur le bulletin de vote et de faire un seul crochet devant votre choix.

Peut-être que de cette façon, le conseil va comprendre l’opinion de la population et agir en conséquence. Sinon, il ne restera qu’à transmettre votre opposition pour obtenir un référendum, à Madame la Ministre Andrée Laforest, soit par courriel sur internet à : ministre@mamh.gouv.qc.ca ou par courrier postal à : Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, 10, rue Pierre-Olivier-Chauveau, Québec ( Québec) G1R 4J3.

Par André Pelletier, un citoyen de très longue date.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • Je comprends pas pourquoi le journal publie des affaires de même.
    Réveillez-vous et arrêter de pleurnicher sur tout et sur rien citoyens. Le conseil travail dur pour que cette ville se démarque. Vous passer votre temps à brailler...Mon passé...Mon identité...pensez donc à l'avenir, aux jeunes de la régions. Bande d'égoïste.

    Bob - 2020-10-08 07:16
  • Bonjour,
    Oui, Monsieur André Pelletier a raison sur toute la ligne et je souhaite que plusieurs citoyens vont faire justement comme il est écrit au deux derniers paragraphes.
    Puisque nous sommes supposé être dans une démocratie, tous ont le droit d'avoir un appel au référendum pour que justice soit faite par la population et non seul par des élus.
    Merci à Monsieur Pelletier d'appuyer une démocratie qui me parait tout à fait logique. Dès l'instant, je vais immédiatement écrire au Ministre des affaires,
    Merci une fois de plus de m'avoir lu,
    Une citoyenne Asbestoise...

    Lagacé - 2020-10-09 04:45
  • Je crois que c'est un geste purement politique municipale ,croyez-vous vraiment que notre ville sera différente si elle portait pas le nom d'Asbestos.......C'est vrai que la traduction veut dire amiante mais c'est fermé et c'est notre historique.Alors aucun nom pourra remplacer ASBESTOS.MERCI DE TENIR COMPTE DE SES CITOYENS.

    Diane Caron - 2020-10-13 23:27