Publicité
20 mars 2020 - 04:00

Sollicitation trompeuse

Estrie – L’ACEF Estrie (Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie) veut mettre en garde la population contre la sollicitation trompeuse dans le Val-Saint-François, que ce soit en porte-à-porte ou par sollicitation téléphonique.

À Valcourt, un vendeur de thermopompes fait du porte-à-porte. Il vend des appareils coûteux (12000$ plus les intérêts, ce qui fait monter l’obligation à 15000$) sans même remettre un contrat ni aucun document officiel. Il n’a aucun permis. Autre élément inquiétant: il a pris une photo de la carte d’assurance-maladie des consommateurs qui ont contacté l’ACEF. L’organisme invite les gens à refuser l’accès à ce vendeur et à signaler sa présence à la police.

Un peu partout en Estrie, dont à Canton de Cleveland, tout près de Richmond, une entreprise disant s’appeler «Transition énergétique» fait présentement de la sollicitation téléphonique. Les solliciteurs disent vérifier si les gens «se qualifient» pour un test écoénergétique gratuit. Ils sont très insistants pour avoir un rendez-vous. L’ACEF Estrie dénonce les agissements de cette entreprise qui cherche ainsi à se faire passer pour l’agence gouvernementale Transition énergétique Québec (TEQ).

«Ce n’est qu’une stratégie d’une entreprise privée qui offre ces tests pour recruter des clients. Une fois chez vous, ils voudront vous vendre une thermopompe, ou indiquerons qu’il faut décontaminer et ré-isoler d’urgence indique Sylvie Bonin, coordonnatrice de l’ACEF. Pour les mêmes raisons, l’ACEF invite à se méfier aussi des nombreuses publicités sur Facebook, annonçant un programme d’inspection gratuite et des remises en argent liées à des travaux d’efficacité énergétique. Des personnes ont rapporté à notre organisme avoir payé fort cher la thermopompe ou les travaux d’isolation qui leur ont été vendus par ce stratagème. Les seuls programmes gouvernementaux existants sont Réno-Climat et Chauffez vert et ils ne font jamais de sollicitation ou d’inscription sur Facebook», précise MmeBonin.

L’ACEF rappelle qu’on peut annuler un contrat de vente itinérante dans les 10 jours, précisant que le droit d’annuler est valable même si les travaux ont été effectués. Passé ce délai, il y a parfois encore des possibilités d’agir. Pour avoir de l’aide ou pour signaler des cas de sollicitation, contactez l’ACEF au 819 563-8144.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.