Publicité
16 juillet 2017 - 04:00 | Mis à jour : 12:29

Le Chemin St-Rémi est toujours bien vivant!

Par Sophie Marais, journaliste

Saint-Adrien (SM) - Débutée en 2013, l’aventure du Chemin de Saint-Rémi s’est concrétisée les années suivantes. Ainsi, en 2016, ce sont 247 marcheurs qui ont emprunté une section du parcours et douze qui l’ont totalement complété.

Alliant bien-être physique et bien-être mental, ce projet touristique propose un parcours pédestre à travers le Québec, originellement d’une distance de plus de 800 km, qui a récemment été réduite. «Le Trajet prend désormais fin à Saint-André-de-Kamouraska. Ce 450 km est actuellement suffisant pour l’achalandage annuel», a précisé Stéphane Pinel, cofondateur du Chemin de Saint-Rémi.

Les marcheurs traversent ainsi 28 municipalités rurales amies du Chemin. Ils peuvent y trouver l’hébergement et le couvert. La MRC des Sources est toutefois choyée puisque l’un de ses villages est un point de départ pour les marcheurs.

«L’an dernier, ce sont 1300 personnes qui sont passées par l’église qui sert de Bureau d’information touristique. La MRC devrait réaliser tout le bénéfice d’un tel projet et le supporter, et ce même s’il n’y a qu’un seul village lié au Chemin dans la MRC des Sources», a ajouté M. Pinel.

Ouvert depuis le 1er mai, les personnes intéressées à vivre ce Compostelle Québécois ont accès à différents forfaits, avec ou sans hébergement et nourriture. Ce circuit permet aux marcheurs de découvrir des villages ruraux et ses habitants, des paysages à couper le souffle, tout cela en faisant le vide et en se ressourçant dans le calme de la nature et avec les bienfaits de la marche.

D’ailleurs, le 16 juillet, dès 9 h, la population est invitée à venir marcher et inaugurer officiellement le banc récemment installé dans le cimetière de Saint-Adrien et qui constitue un des premiers arrêts du Chemin de Saint-Rémi.

Pour plus d’informations, consultez le http://www.cheminstremi.quebec/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.