Publicité
9 juin 2017 - 04:00

Une 3e édition gastronomique et compétitive au Wolfe BBQ Fest de Richmond du 16 au 18 juin

Richmond (RC) – L’expression ‘’jamais deux sans trois’’ ne s’appliquera à l’édition 2017 du Wolfe BBQ Fest de Richmond en ce qui concerne les gars. Le concept de cette troisième cuvée sera largement l’affaire des filles, particulièrement pour la présidente de l’évènement, Hélène Tousignant, et la chef Marjorie Maltais qui agira en quelque sorte à titre de présidente d’honneur durant la fin de semaine des 16, 17 et 18 juin.

« Cette année, nous avons décidé de faire un clin d’œil aux gars qui sont habituellement aux commandes des barbecues durant la saison estivale. Ce sera l’occasion pour cette troisième année de mettre en valeur les femmes qui ont aussi des talents pour le BBQ avec savoir-faire, comme c’est le cas pour notre invitée, Marjorie Maltais, qui agira à titre de porte-parole », prévoit Hélène Tousignant.

Styliste culinaire qui a forgé sa réputation, entre autres avec Les Chefs, sont passage en France à l’antenne de la Chaîne M6, Marjolie Maltais sera présente sous le chapiteau du Wolfe BBQ Fest de Richmond afin de tenir des ateliers culinaires inspirés du grill en présence d’au moins quatre chefs durant les journées de samedi et dimanche. « Ce sera l’occasion d’inventer de nouvelles avenues avec la présence de Tammi McGee, native de Richmond et gagnante en 2014 du concours télé Chopped Canada, qui élaborera différents mets. Accompagnés des parents et des juges, les enfants auront aussi l’opportunité de participer à la compétition Kids Q qui regroupera les jeunes de 6 à 10 ans et de 11 à 16 ans », mentionne Mme Maltais.

Il est à noter que le comité organisateur a choisi d’inscrire les trois jours de festivités du 16 au 18 juin, ce qui permettra d’intégrer la fête des Pères. Une occasion pour les papas de s’amuser en famille et, pour certains, de s’initier aux recettes et grillades BBQ.

Compétitions et gastronomie

La coordinatrice des trois jours de festivités, Isabel Lodge, présidente de la Chambre de commerce de Danville et propriétaire d’Évènements Lodge Canada, retient pour sa part la participation de l’ex-maire du Canton de Cleveland, Gerald Badger, qui a obtenu en Ontario sa certification de la Kansas City Barbecue Society (KCBS) à titre de juge, ce qui lui permet d’être présent au Wolfe BBQ Fest de Richmond dont les compétitions sont inscrites à la KCBS.

Dès la soirée de vendredi, les cuistots liés aux compétitions s’imposeront de nouveau (Ah ! les gars) jusqu’au samedi suivant, en après-midi. Durant toute la nuit, les professionnels (hommes et femmes) devront préparer à leur façon du poulet, des côtes levées, du porc et une poitrine de bœuf. Pour les amateurs, les viandes fournies sont le poulet et les côtes levées de dos.

À ces défis s’ajoute la pièce de résistante, soit celle du souper texan gastronomique qui aura lieu au Centre sportif P.E. Lefebvre en début de soirée, suivi des sept musiciennes de Lipstick Rodeo qui, depuis près de six ans, sont présentes au Québec et autres provinces du Canada avec un répertoire de country américain et southern rock.

Cowboy Mo, Hugo Leblanc, Honky Town Boys Band et les danses de ligne s’ajouteront au volet musical. Situés dans la zone famille, exposants, camions-restaurants (food trucks), promenade en carriole, animation théâtrale, maquillages et jeux gonflables seront également au programme des festivités.

Pour l’édition 2017, le comité organisateur sous la coordination d’Isabel Lodge regroupe Hélène Tousignant, courtière immobilière Remax ; Chantal Gauvin, Boutique en fête ; Normand Pelletier, Usinatech ; Daniel Blanchette, Excavation Richmond ; Annick Lapointe, Agence de voyages Annick Lapointe ; Annick Gélinas, Bouchère du village ; Marilyne Comeau, Cantine Mary Poppins ; Dominic Pearson, Bull’s Head ; Herman Herbers, maire du Canton de Cleveland.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.