Publicité
7 février 2020 - 04:00

Mme Manon Morin récipiendaire du Prix d’Excellence René-Thibault

Richmond (GM) – Cette année la lauréate du Prix d’Excellence René Thibault est une personnalité bien connue dans la région de Richmond pour son implication dans le monde des affaires et son dévouement dans la communauté. Il s’agit de MmeManon Morin qui s’est distinguée dans le monde des affaires en opérant pendant 40 ans le commerce Fleuriste Richmond. Celle-ci a pris sa retraite il y a quelques mois après une carrière bien remplie dans ce domaine.

La principale intéressée s’est dite fort surprise d’avoir été sélectionnée pour recevoir cet honneur. «Ma réaction première a été de me dire qu’ils doivent s’être trompés de personne ou bien ils sont en manque de candidat, a fait remarquer MmeMorin. Blague à part, c’est certainement flatteur de penser que je mérite cet honneur, mais moi, je ne cherche pas les reconnaissances. Néanmoins, ce serait mentir que je ne suis pas contente. Quarante ans en affaires à Richmond, j’en suis très fière et si on me remet ce prix dans ce contexte là, alors je l’accepte avec plaisir», d’ajouter MmeMorin.

Rappelons que le Prix d’Excellence René-Thibault tient à souligner les réalisations, les succès, l’implication bénévole, bref l’excellence des hommes et des femmes de notre région qui se distinguent dans différents secteurs d’activités (sport, affaires, culture, arts, mode, politique, bénévolat et autres). Il a été mis sur pieden1995 par le comité organisateur du Mousquiri, en collaboration avec la Ville de Richmond, afin d’honorer la mémoire de l’un des grands bâtisseurs du tournoi et un grand bénévole au sein de la communauté, Me René Thibault, qui est décédé au printemps 1994.

Implication

C’est à la fin de ses études au Champlain College à St-Lambert que Manon Morin a eu la piqûre pour le monde des affaires. «C’est pendant cette période que mon père a acheté la boutique Fleuriste Richmond de David et France Leng. Je m’amusais à y travailler pendant les week-ends et les périodes de vacances, a-t-elle expliqué. J’ai pris les rênes de la boutique en 1979 à temps plein et cette belle aventure a duré 40 ans. Je l’ai toujours trouvé passionnante», a relaté la nouvelle retraitée.

Je suis très choyée d’avoir eu une clientèle fidèle durant cette période, et doublement choyé 40 ans plus tard d’avoir eu la chance de trouver une belle relève pour ma boutique en la personne de Jessica. Cette belle aventure, je la dois aussi à mon chum Mike pour avoir accepté mes nombreuses absences de la maison ainsi que mon grand complice Robert Gendron avec qui j’ai travaillé durant plus de 36 ans. C’est grâce à eux si j’ai été en mesure d’accomplir ce que j’ai fait».

Outre son implication professionnelle, MmeMorin possède une impressionnante feuille de route au niveau du bénévolat dans sa communauté. Elle a notamment siégé au sein de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François, dont 20 ans à la présidence du conseil d’administration. Elle a aussi œuvré au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Richmond, à la Bibliothèque RCM de Richmond, au Comité des marchands du centre-ville, à la Fondation du CSSS du Val-St-François, à la Société historique du comté de Richmond et à plusieurs autres organismes qui viennent en aide aux gens de la région.

«Pour mon implication bénévole, c’est dans mes valeurs de base; comme sûrement tous les autres personnes qui ont reçu ce prix avant moi, a-t-elle dit. En tout premier lieu, ma mère m’a toujours dit que je tenais ça de mon père d’aimer m’impliquer. Mon implication chez Desjardins est d’ailleurs, l’une dont je suis la plus fière encore aujourd’hui après 25 ans. En 1994, Danielle Hénault alors directrice-générale de la Caisse de Richmond, m’avait recruté pendant un souper de Chambre de Commerce. Eh oui, j’ai siégé aussi sur le CA de cette organisation pas mal longtemps», a-t-elle fait savoir.

Pour revenir à Desjardins, pourquoi si longtemps et encore à ce jour? Probablement parce qu’encore aujourd’hui, j’ai beaucoup à cœur tout ce que notre Caisse apporte à notre communauté de par sa nature coopérative et son implication communautaire. Malgré de nombreux défis au fil des ans, Desjardins reste à mes yeux notre patrimoine québécois à tout un chacun. Mes années dans ce grand mouvement m’ont aussi emmenée à siéger au sein de Partenaires Entr’Elles Desjardins et au Conseil Régional Desjardins des Cantons de l’Est. Ce fut des années de grandes expériences et surtout de très belles rencontres», de signaler MmeMorin.

«Aussi, j’ai siégé plusieurs années à la Fondation du CSSS du Val St-François comme représentante de Richmond avec Richard Arsenault. Les 3 territoires y étaient représentés. Nous organisions des activités-bénéfices pour l’achat d’équipements afin d’aider à maintenir l’aide aux soins de santé sur notre territoire. (Ex.: Brunch Desjardins, aujourd’hui au profit des Paniers de Noël; le tournoi de Golf Desjardins à Valcourt; le MarcheDon Desjardins à la Poudrière de Windsor; etc.

Je faisais partie de l’organisation avec les autres membres du CA de toutes ces belles activités-bénéfices et j’ai souvent sollicité les entreprises et commerces de ma communauté. Plusieurs devaient me trouver fatigante... mais c’était toujours pour une bonne cause», de conclure MmeMorin

celle-ci recevra le prix d’Excellence René Thibault lors de l’ouverture officielle du tournoi qui aura lieu le vendredi 7 février, à 19h30.

Source : Guy Marchand pour le tournoi Mousquiri.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.