Publicité
9 janvier 2020 - 04:00

Le Nordik Blades amorce bien la nouvelle année

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Fort d’une victoire de 5 à 1 face à la formation d’East-Angus le 21 décembre dernier, dans ce qui s’avérait être le dernier match de l’équipe avant la pause des fêtes, le Nordik Blades d’Asbestos reprenait le collier pour une première fois en 2020, en accueillant de nouveau ses rivaux du Haut-St-François le 3 janvier. Les troupiers de l’entraineur-chef Terry Arguin ont une fois de plus renversé leurs adversaires à l’aide d’un gain par la marque de 4 à 0, résultat des filets de: François Trouvé, Francis Corriveau, Étienne Filion et Anthony Compagnat. Le jeu blanc est allé à la fiche du gardien Yanick Grenier.

Il s’agissait donc d’un quatrième gain en 16 rencontres cette saison pour Asbestos, qui signe du même coup un 2e gain de suite pour la première fois depuis février 2019. La rivalité entre les deux formations semble vouloir monter d’un cran alors que les coups d’épaules et pénalités pour rudesses furent légion au cours du match. «Lors des derniers matchs, on voit que les gars sont prêts, ils se présentent pour jouer et ils appliquent très bien le plan de match, ça donne des dividendes et de la confiance pour les prochaines rencontres.» De confier l’entraineur du Nordik Blades.

Les porte-couleurs Asbestriens seront à nouveau à l’œuvrent devant leurs partisans ce vendredi 10 janvier alors qu’ils recevront la visite des Cougars Inter Clôtures de Warwick à l’Aréna Connie-Dion à compter de 21h. Suite à ce match, il ne restera que trois rencontres en saison régulière pour le Nordik Blades, qui espère certainement accumuler les points au classement d’ici la fin de l’année, afin de tenter de devancer le Distributions Payeur et qui sait peut-être même se rapprocher de Daveluyville positionné actuellement au 6e rang avec 12 points.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.