Publicité
12 décembre 2019 - 04:00

Le Nordik Blades divise les honneurs de sa fin de semaine

Asbetsos (RL) - Reprenant le boulot après une semaine d’inactivité, le Nordik Blades recevait la visite du JB de Daveluyville vendredi soir dernier à l’aréna Connie-Dion d’Asbestos. Il semble que ce congé ait porté fruit pour la troupe de l’entraineur-chef Terry Arguin, alors que l’équipe s’est emparée d’une rare avance de trois buts en première et n’a plus jamais regardé derrière par la suite, infligeant ainsi à la formation de Daveluyville, un sixième revers à sa fiche cette année, cette fois par la marque de 6 à 3. Le numéro10 du Nordik Blades, Ryan Lee, s’est particulièrement démarqué au cours de cet affrontement en marquant ses trois premiers filets de la campagne. Anthony Compagnat avec deux buts et une passe, Samuel Fredette et Maxime Charland, se sont aussi illustrés avec une récolte de trois points chacun. À noter qu’il s’agissait également du retour au jeu du gardien Yannick Grenier, lui qui s’est fort bien tiré d’affaire en repoussant 48 des 51 rondelles dirigées vers lui.

Samedi à Saint-Boniface

Pas le temps de pavoiser bien longtemps sur l’importante victoire acquise vendredi, que les porte-couleurs Asbestriens se dirigèrent du côté de Saint-Boniface dès le lendemain 19h30, pour y affronter le Boum Hockey Lemay à l’aréna de l’endroit. Si les visiteurs s’étaient imposés en première la veille, il en fut tout autrement lors des vingt premières minutes de jeu de cette rencontre, alors que le Boum retraita au vestiaire avec une avance de 4 à 1 après une période. Toutefois, Asbestos démontra beaucoup de caractère au second engagement en limitant les opportunités de l’adversaire au minimum, tout en faisant bouger les cordages à trois reprisent derrière le gardien Jérémy Ouellette, pour niveler la marque à quatre partout. Comble de malchance pour le Nordik Blades dans les dernières minutes de jeu en troisième, alors que l’officiel signala une pénalité mineure à l’attaquant Nicolas Marcotte pour avoir fait trébucher.

Il n’en fallait pas plus pour que les locaux profitent de cette occasion pour se sauver avec la victoire, alors que Maxime Michaud déjoua le cerbère Alexis Verhoef avec moins de 15 secondes à écouler au tableau. Suite à cela, les esprits s’échauffèrent quelque peu en fin de match, sans toutefois faire place à de gestes disgracieux, mais laissant tout de même présager une prochaine rencontre fertile en émotions de toutes sortes entre les deux équipes. Le prochain match du Nordik Blades sera le vendredi 13 décembre prochain, alors qu’ils rendront visite au Dynamik de Coaticook à compter de 20h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.