Publicité
28 novembre 2019 - 04:00

Revers de 7 à 1 du Nordik Blades à Coaticook

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Après une première victoire enregistrée aux dépens du Boum Hockey de St-Boniface à l’aréna Connie-Dion, il y a de cela maintenant plus d’une semaine, le Nordik Blades a pris la route vendredi soir dernier pour se rendre au domicile du Dynamik Service agricole de Coaticook. Malheureusement pour les visiteurs, l’équipe hôtesse ne fût pas des plus accueillantes, alors que les hommes de Terry Arguin ont dû composer avec une offensive adverse pour le moins dominante tout au cours de la soirée. À nouveau désigné comme étant l’homme de confiance par l’entraineur pour ce match, le gardien Alexis Verhoef aura eu fort à faire, alors que le Dynamik a décoché un total de 58 rondelles en sa direction, faisant scintiller la lumière rouge à sept reprises.

À l’autre bout de la patinoire, l’ancien gardien auxiliaire du Wild de Windsor, Maxime Blanchard, aura quant à lui été beaucoup moins occupé repoussant 24 des 25 tirs de la part du Nordik Blades. Seul l’attaquant Hugo Roy aura été en mesure de faire bouger les cordages derrière le cerbère coaticookois, avec son 9e de la saison dans la défaite. L’heure est maintenant au repos pour les porte-couleurs d’Asbestos, alors que ces derniers bénéficieront d’une semaine complète d’inactivité. Il s’agira-là donc, d’une période propice afin de refaire le plein d’énergie, soigner quelques blessures, qui pourraient possiblement embêter certains joueurs présentement et se préparer pour la seconde moitié de saison. La prochaine rencontre du Nordik Blades sera disputée le vendredi 6 décembre prochain, alors qu’ils accueilleront la visite du JB de Daveluyville à l’aréna Connie-Dion, à compter de 21h. Dès le lendemain la formation d’Asbestos empruntera l’autoroute de l’énergie pour se rendre du côté de St-Boniface où un duel avec le Boum Hockey Lemay est prévu pour 19h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.