Publicité
20 novembre 2019 - 04:00

Le Desjardins-Wild s’incline et la Fondation Justin-Lefebvre fait un don

Windsor – Le Desjardins-Wild de Windsor aurait bien aimé signer une victoire à l’occasion de la soirée de la Fondation Justin-Lefebvre, mais le Gentilly Ford de Saint-Pierre-les-Becquets en a décidé autrement. Les visiteurs sont repartis avec une victoire de 5-4 dans une fin de match assez rude lors de cette soirée du 15 novembre.

Il restait moins de trois minutes à la rencontre quand les esprits se sont échauffés près du filet du gardien Nicolas Montour. Jordan Roy du Desjardins-Wild a écopé d’une pénalité majeure sur la séquence et plusieurs joueurs ont terminé la rencontre, ou presque, sur le petit banc des pénalités du Centre J.-A.-Lemay.

C’est le cinquième but de la saison de Yan-Éric Hamel qui a fait la différence en troisième période alors qu’il portait la marque à 5-2 pour les visiteurs. Richard Camiré (4e) et Mathieu Boutin (4e) ont redonné espoir aux partisans windsorois, mais en vain. Le capitaine du Wild avait inscrit un premier but tôt en première période et Samuel Grenache (4e) a été l’autre buteur.

Joey Picard a inscrit ses trois premiers buts de la saison pour les vainqueurs et Jérémie Beauchemin (10e) a complété. Les Windsorois ont dirigé 33 tirs vers Nicolas Montour tandis que Sean Julien faisait face à 40 lancers.

Justin-Lefebvre et prochain match

Mentionnons que la Fondation Justin-Lefebvre a remis un chèque de 2 500$ à la Maison de la famille des Arbrisseaux avant la rencontre. De plus, un groupe de partisans ont remis le 365$ gagné à la loterie volontaire à cette belle cause.

Le Desjardins-Wild reviendra devant ses partisans le vendredi 22 novembre à 20h30 alors que le Distributions Payeur HC d’East Angus sera le visiteur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.