Publicité
13 novembre 2019 - 04:00

Les Desjardins-Wild en plein contrôle face à Asbestos

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) Les activités de la ligue régionale de hockey senior (LRH) se poursuivaient la fin de semaine dernière,  notamment avec un duel fort attendu du côté de l’aréna Connie-Dion d’Asbestos, alors que celui-ci était le théâtre d’un nouvel affrontement entre  le Nordik Baldes et le Desjardins-Wild de Windsor.

Si les visiteurs étaient ressortis vainqueurs des deux premiers affrontements de la  saison entre les deux équipes, tous les espoirs étaient cependant permis en marge de cette rencontre, afin qu’Asbestos, puisse finalement signer sa première victoire de la campagne.  Après avoir vu le Wild s’inscrire rapidement au pointage grâce au 7e  filet de la campagne de Mykael Létourneau, marqué après seulement 1 minute et 42 secondes de jeu, les locaux ont répliqué tout aussi rapidement avec deux buts en moins de 56 secondes pour prendre les devants dans la rencontre. Cependant, Tommy Roger du Desjardins-Wild ramena les deux équipes à la case départ avec le premier de ses trois filets de la soirée. La suite de la partie appartient aux visiteurs, alors que Windsor profita de l’indiscipline et des largesses en défenses du Nordik Blades, pour s’emparer de l’avance et ne plus jamais regarder derrière par la suite. Marque finale, 10 à 4 en faveur du Wild, qui inflige par le fait même une huitième défaite consécutive aux portes couleurs asbestriens.

En point de presse à la fin du match, l’entraineur-chef du Nordik Blades, Terry Arguin, s’est dit évidemment déçu du résultat, mais dénote une fois de plus quelques points positifs au cours de la soirée : « Nous sommes sortis fort et nous avions du rythme en première, mais l’indiscipline nous a coûté chère avouons-le, face à une équipe qui possède un certain punch en attaque.  Je ne cherche pas d’excuses, mais nous sommes actuellement prives d’éléments importants au sein de notre formation et nous, nous devons de nous regrouper, faire preuve de discipline et de garder le positivisme qui prévaut tout de même dans le vestiaire, en marge de nos prochaines rencontres.»  Du côté de Windsor, Sebastien Letarte tenait pour sa part à relativiser les choses : « Le pointage ne témoigne pas totalement de l’histoire de la partie, car si Asbestos fait preuve d’un peu plus d’opportunisme autour de notre filet au cours des deux premières périodes et qu’ils capitalisent sur certaines mauvaises pénalités dont nous avons écopés, l’issue de la rencontre peut s’avérer totalement différente.» 

Les deux équipes reprendront le collier le vendredi 15 novembre prochain, alors que le Desjardins-Wild accueillera le  Gentilly Ford de St-Pierre-les-Becquets au centre J.A.  Lemay à compter de 20h30, tandis que le Nordik Blades recevra quant à lui la visite du Boom de St-Boniface à 21h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.