Publicité
10 octobre 2019 - 04:00

Le Nordik Blades trébuche à domicile

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - C’était soirée d’ouverture locale à l’aréna Connie-Dion vendredi dernier, alors que le Nordik Blades d’Asbestos accueillait la nouvelle formation séniore du Boum Hockey Lemay de St-Boniface. Malheureusement pour les spectateurs sur place, les favoris de la foule ont vu les visiteurs se sauver avec une victoire par la marque de 7 à 3. Après une première période sans but, St-Boniface s’est littéralement emparé des commandes de la rencontre par la suite, marquant à six reprises uniquement au cours du deuxième engagement, avant d’en ajouter un autre au dernier tiers.

La réplique des favoris de la foule est venue des bâtons de Nicolas Michel, avec son premier de la campagne ainsi que de celui d’Hugo Roy qui inscrivit pour sa part ses 2 et 3e de l’année dans la cause perdante. Le prochain match du Nordik Blades d’Asbestos sera présenté à domicile ce vendredi 11 octobre à 21h, face au Desjardins-Wild de Windsor.

Il s’agira d’un premier affrontement entre les deux formations cette saison et fort est à parier qu’une saine rivalité saura s’installer rapidement entre eux. La troupe asbestrienne sera donc à la recherche d’un premier gain en 2019-2020, alors que le Wild quant à lui, se pointera à l’aréna Connie-Dion fort de sa fiche d’une victoire et autant de défaites, acquise au terme de sa première fin de semaine d’activité au sein de la LRH. Il va de soi que la population de la MRC des Sources est invitée à venir encourager le Nordik Blades, alors que ceux-ci voudront assurément sortir fort dès les premiers instants de la rencontre, dans le but d’exercer de la pression sur la défensive adverse, provoquer des chances de marquer et ainsi dicter l’allure du match à sa façon. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.