Publicité
13 septembre 2019 - 04:00

Plus d’une trentaine de joueurs présents au camp du Nordik Blades

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Le camp d’entrainement du Nordik Blades de la LRH s’est amorcé le week-end dernier à l’aréna Connie-Dion d’Asbestos. En tout, ce sont 36 joueurs, dont six gardiens de but, qui se sont présentés à l’entraineur-chef Terry Arguin, les 6 et 7 septembre. Ce dernier avait de très bons mots en lien avec ce qu’il lui a été donné de voir sur la patinoire. «Nous avons eu droit mes adjoints et moi, a un premier contact plutôt intéressant avec les joueurs au cours de la fin de semaine.

Plusieurs vétérans et de nouveaux joueurs locaux ont chaussé les patins lors des premiers jours du camp, démontrant d’ores et déjà une certaine chimie sur la glace. De plus, une dizaine d’autres hockeyeurs nous ont également soulevé leurs intérêts de venir tenter l’expérience du camp du Nordik Blades, voilà qui est de bon augure. C’est certain qu’avec l’arrivée de nouvelles concessions au sein de la ligue, cela changera le visage de certaines équipes, dont fort probablement la nôtre. Cependant, malgré qu’il s’agisse d’un très court échantillonnage, nous sommes convaincus d’avoir sous la main un groupe de joueurs en mesure de venir ajouter de la profondeur à notre formation et nous permettre de forger davantage notre brigade défensive en vue de la prochaine campagne.» A-t-il mentionné.

La formation asbestrienne conviera ses joueurs à un dernier entrainement local, ce vendredi à 20h, avant de disputer le premier match de son calendrier préparatoire le samedi 14 septembre, en rendant visite au Dynamik de Coaticook. À noter qu’en raison de travaux de réfection en cours au centre récréatif Gérard-Couillard, la partie sera présentée à l’Aréna de Magog à compter de 20h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.