Publicité
30 août 2019 - 04:00

La qualité des bénévoles, une force reconnue du symposium

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Danville (RL) - Le Symposium des Arts de Danville, qui gagne en popularité chaque année, est de plus en plus reconnu comme un évènement qui se démarque de ses pairs à travers la province. Les impressionnantes brochettes d’artistes présentes lors de chacune des éditions et la qualité des spectacles offerts en sont certainement des raisons évidentes.

Ceci dit, il est impératif de souligner l’apport exceptionnel de la centaine de précieux bénévoles, au succès et à la renommée du symposium. « Nous avons la chance de compter sur des gens passionnés qui croient en l’évènement et qui s’impliquent avec nous pour faire du symposium une expérience culturelle rayonnante, non seulement pour la ville de Danville, mais pour l’ensemble de la région également. Il faut savoir que les bénévoles ont un rôle clef au sein du symposium, car souvent ce sont eux qui ont le premier contact avec les artistes et les visiteurs tout au long de la fin de semaine. Réparties en petites équipes bien définies, ils se relaient aux différents points de services du site ainsi qu’au sein des cinq salles d’expositions afin de bien informer et guider les gens, tout en apportant assistance à nos invités au besoin.

Ce service hors pair de la part des bénévoles est devenu au fil des ans un peu comme notre marque de commerce, alors que les artistes et les visiteurs nous en soulignent régulièrement leurs appréciations. » De commenter le président du conseil d’administration du symposium, M. Mario Morand. Pour madame Micheline Charest, également membre du C.A. de l’évènement, la longévité d’implication des gens est des plus remarquables « C’est plaisant de voir que nous pouvons compter sur le retour d’environ 80 % de l’ensemble de nos bénévoles à chaque année. Il est certain que des contraintes personnelles ne permettent pas toujours la présence des gens, mais pour la plupart si ceux-ci manque une année on peut très souvent compter sur leurs retours lors de l’édition suivante. De ce fait nous avons plusieurs personnes qui sont des intervenantes de la première heure.

Parmi eux nous pouvons notamment mentionner les noms de mesdames Françoise Nadeau, Jeanne-D’Arc Brown, Lisette Beauchesne, Johanne Labonté et Hélène Ménard, voilà qui image donc très bien la base solide sur laquelle l’organisation peut compter. En terminant je ne peux passer sous silence tout le travail effectué par les membres du conseil d’administration tout au long de l’année, ces derniers, qui au lendemain du symposium, commence déjà à plancher sur l’édition suivante. » De conclure, Mme Charest.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.