Publicité
21 août 2019 - 04:00

Festival du soccer et espace de la diversité

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Le Festival de fin de saison de l’Association du soccer mineur de Windsor s’est finalement déroulé le dimanche 18 août. Les organisateurs ont bien fait de reporter le jour puisque le mauvais temps a dominé durant toute la journée de samedi. Rassemblés au parc Carmen-Juneau-Cloutier et ses terrains de soccer, c’était l’opportunité de célébrer la fin de saison, mais aussi la diversité très représentative du sport qu’est le soccer.

La programmation du festival a permis de rencontrer et de participer à des membres de la communauté interculturelle de l’Estrie, dont des parents, des enfants et des amis. Rappelons que la dernière édition du Festival du papier de Windsor avait permis, sous le chapiteau, d’offrir l’occasion de mettre en valeur le Val-Saint-François pour les communautés demeurant particulièrement dans la région de Sherbrooke.

«Vingt-huit communautés liées à la fédération estrienne ont l’occasion de découvrir plusieurs municipalités régionales de comté (MRC) qui offrent de belles opportunités, comme c’est le cas avec la MRC du Val-Saint-François et ces trois villes majeures, Windsor, Richmond et Valcourt», mentionnait Bouba Car Cissé de la fédération, occupée avec ses collègues aux brochettes, au riz africain, aux beignets, au jus de canne à sucre, au guarapo et le zamè du Mali. Et bien sûr, l’incontournable hot-dog moutarde. D’autres nationalités étaient sur place pour la bouffe, mais surtout pour la musique et le soccer.

«Cette journée s’avère un bel ajout aux activités déjà prévues par l’Association de soccer, soit un tournoi amical de soccer, des jeux techniques d’habilités et des jeux gonflables et une variété d’activités pour tous les âges», Ana Rosa Mariscal, conseillère répondante des dossiers culturels à la Ville de Windsor et du président de l’Association du soccer mineur, Dany Davey.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.