Publicité
24 juillet 2019 - 05:00

Le Nordik Blades entrevoit une belle rivalité avec l’arrivée du Wild la saison prochaine

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Bien que nous en sommes encore à profiter de la plage et des belles journées de la saison estivale, il est déjà temps pour l’état-major du Nordik Blades d’Asbestos de penser à la prochaine saison.

Tel qu’annoncé en mai dernier, le Desjardins-Wild de Windsor se joindra à la ligue régionale de hockey en 2019, tout comme le fera également le Boum de Saint-Boniface. Or, bien que l’arrivée du Wild dans la LRH aura assurément des répercussions quant à la disponibilité de certains joueurs sur le territoire, la direction du Nordik Blades voit plutôt d’un très bon œil la rivalité qui pourrait s’installer rapidement entre les deux formations de hockey senior. «Nous croyons que d’accueillir Windsor au sein de la ligue sera bénéfique pour les amateurs d’Asbestos et de la région, en raison du fait qu’ils revivront pour certains, l’ancienne rivalité qui existait à l’époque de la ligue semi-professionnelle du Québec. Il est clair que ce ne sera pas exactement la même chose, mais l’intensité sera assurément au rendez-vous, offrant à nos partisans du hockey de la grande qualité.» De nous confier Samuel Ducharme, joueur et assistant au directeur-général Yanick Grenier.

Avec l’ajout de ces deux concessions, la ligue passe donc de six à huit équipes, elle qui comptait déjà sur les formations de Coaticook, Warwick, East-Angus, Saint-Pierre-les-Becquets, Daveluyville et bien sûr Asbestos. «Maintenant que nous sommes rendus à 8 équipes, cela pourrait possiblement se traduire par une création de deux divisions parallèles, mais cela reste encore à définir, car aucune décision n’a encore été prise en ce sens jusqu’à maintenant.» De poursuivre M. Ducharme. Du côté administratif, le Nordik Blades ne prévoit aucun changement en vue de la prochaine campagne, alors que les précieux partenaires d’affaires et corporatifs seront de retour avec l’équipe. De plus, aucun changement n’est à prévoir dans le personnel d’entraineurs non plus, si ce n’est que du retour au jeu du robuste attaquant Samuel Fredette, qui avait pris place derrière le banc aux côtés de Terry Arguin, en raison de blessures l’an dernier. Voilà donc un nouveau chapitre de hockey régional qui s’amorcera bientôt pour le plus grand plaisir des amateurs. Chers partisans demeurez à l’affût!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.