Publicité
7 mars 2019 - 04:00

Week-end en deux temps pour le Nordik Blades

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Le Nordik Blades sénior d’Asbestos, entamait sa série demi-finale de la LRH la fin de semaine dernière face aux champions de la saison régulière et tombeur du HC de East Angus, Le Dynamik services agricoles de Coaticook. La première rencontre se tenait du côté de centre sportif Gérard-Couillard vendredi. Si Asbestos se présentait chez l’adversaire avec un sentiment de confiance en ses moyens résultant de sa victoire face à Daveluyville dans la série de repêchage de la semaine précédente, les locaux auront tôt fait de ramener les pendules à l’heure en infligeant un cinglant revers de 12 à 2 aux hommes de Terry Arguin.

L’équipe n’était visiblement pas prête pour ce match et le Dynamik en a profité pour s’imposer dès les premières minutes de la rencontre sans avoir besoin de regarder derrière par la suite. C’est donc avec un goût plutôt amer qu’Asbestos accueillit ses rivaux devant plus de 310 amateurs à l’aréna Connie-Dion en marge du second affrontement de cette série4 de 7. Si Coaticook s’attendait à un match comparable à la veille, ces derniers ont eu droit à tout un revirement de situation, alors que le Nordik Blades a livré une performance inspirée, où l’intensité et la cohésion dans leur jeu en unité de cinq leur ont permis d’accentuer leur confiance au fur et à mesure que le match progressait. En termes d’intensité, la preuve en fut faite en fin de 2e période, alors qu’un fait inusité s’est produit quand les deux gardiens en sont venus aux coups. «Depuis le début de la série, mes coéquipiers subissaient des coups de bâtons et du bloqueur de la part du gardien de Coaticook, or après une nouvelle charge de sa part, j’en ai eu assez» de commenter Yanick Grenier, cerbère du Nordik Blades.

Ce dernier a donc traversé la patinoire, afin d’aller à la rencontre de Félix-Antoine Maheu, qui n’a pas refusé l’invitation et un violent combat s’en est suivi. Ce geste de caractère a semblé resserrer encore davantage les liens de la formation asbestrienne, eux qui créèrent l’égalité dans la série, grâce à une victoire acquise en prolongation par l’entremise du 3e filet des séries de Jean-Christophe Martineau. Les deux prochaines rencontres seront présentées, le vendredi 8 mars à Coaticook et le samedi 9 mars du côté d’Asbestos à compter de 20h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.