Publicité
20 février 2019 - 04:00

Le tournoi Mousquiri se termine en beauté

Richmond – Les nombreux amateurs de hockey de Richmond et d’ailleurs au Québec qui s’est déplacé à l’aréna, dimanche dernier lors de la présentation des matchs de ronde demi-finale et des trois dernières finales, en ont eu pour leur argent alors que les équipes en présence ont offert du jeu de très grande qualité.

Classe B

Dans la finale de la classe, B, les Patriotes de St-Eustache qui faisaient un retour au tournoi Mousquiri après plusieurs années d’absence, ont ajouté un championnat à leur fiche en battant de justesse les Éclaireurs de Chaudière-Etchemin au compte de 2-1. En demi-finale, les nouveaux champions avaient disposé des Voltigeurs (2) de Drummondville8-2, tandis que les finalistes avaient éliminé le Valois d’Acton Vale4-2.

Les champions ont remporté le trophée perpétuel Omer Guimond ainsi que la bannière Pierre Daigle. Les joueurs de l’équipe gagnante ont reçu des médailles d’or, gracieuseté du spa Détente Beauté L’Angélique. Les perdants ont reçu des médailles d’argent offertes par la Bijouterie Poirier.

Classe A

En finale de la classe A, les Tigres (2) de Victoriaville ont conservé leur titre acquis l’an dernier en défaisant cette fois-ci les Border Jets de Stanstead au pointage de 3-1. En demi-finale les champions avaient éliminé les Cougars des Montagnes (Richelieu) 4-2, tandis que Stanstead prenait la mesure des Grizzly de Ste-Julie3-2.

Les champions ont remporté le trophée perpétuel Sylvain Lefebvre ainsi que la bannière Robert Dalton. Les gagnants ont reçu des médailles d’or offertes par Mélanie Beaudet de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François. Les perdants ont mérité des médailles d’argent commanditées par J.N. Auto et présentées par Claude Martel.

Classe AA

Dans la dernière finale de la classe AA, deux grands rivaux de la ligue de l’Estrie se sont affrontés et les Harfangs (2) de Sherbrooke l’ont emporté de justesse au compte de 3-2 contre les Tigres de Victoriaville. Ce match a donné lieu à une fin de match supplémentaire alors que les nouveaux champions ont su résister à un tir de punition. Il ne restait que 2 secondes à jouer dans la partie pour sortir victorieux de ce duel disputé devant une belle foule. Les nouveaux champions avaient battu en demi-finale les Voltigeurs de Drummondville 6-3 et les Tigres avaient causé la surprise du tournoi en battant la puissante équipe des Gladiateurs du Roussillon (Hudson-Ste-Catherine-St-Constant) 2-1.

L’équipe championne a reçu le trophée perpétuel Claude «Pee-Wee» Roy ainsi que la bannière Michèle Nadeau. Les médailles d’or ont été offertes par Jean-François Millette du Bureau vétérinaire de Richmond et les perdants ont reçu les médailles d’argent, une gracieuseté du club de hockey les Old Timers de Richmond.

Le président du comité organisateur Guillaume Cayer-Richard a indiqué que cette 56e édition a été couronnée de succès. «Ce fut une belle réussite alors que nous avons enregistré de très bonnes foules tout au long du tournoi et la tempête de mercredi n’a pas empêché la bonne marche du tournoi. Nous sommes très satisfaits des résultats et les gens ont été en mesure d’assister à de très bons matchs de hockey, et ce dans toutes les classes. Nous avons d’ailleurs eu droit à de très belles finales, a-t-il dit. Nous tenons à remercier tous nos bénévoles, les commanditaires et les nombreux spectateurs qui nous ont encouragés tout au long de cette édition», a indiqué M.Cayer-Richard qui à nouveau peut se dire, mission accomplie !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.