Publicité
8 février 2019 - 04:02

Tournoi Pee-Wee et Bantam 2019 : deux semaines de bon hockey

Windsor – C’est depuis , le mardi 5 février, que le Tournoi Pee-Wee et Bantam de Windsor a débuté avec le premier match de la 42e édition opposant l’Association du hockey mineur de Windsor-Richmond qui sera représentée par le Promutuel du Val-Saint-François avec une formation Bantam A et une équipe Bantam B. Toutes deux disputeront un premier duel dès la journée d’ouverture.

Par ailleurs, le tournoi profite de la présence de Jacques Corriveau pour assumer la présidence honoraire de l’évènement. Bien connu de la population, M.Corriveau est bien impliqué, plus particulièrement dans le monde sportif. De fait, l’implication du président honoraire du Tournoi Pee-Wee et Bantam dure depuis 43 ans

Au total, 13 jours sont inscrits au calendrier jusqu’au 17 février. Cinquante équipes de calibre pee-wee et bantam participeront pour un total de 90 parties. Les joutes demi-finales et finales de cette division Bantam auront lieu le dimanche 10 février. Et c’est dès le lendemain, le lundi 11 février, que l’action reprendra avec l’arrivée des équipes pee-wee, au nombre de 26, réparties dans les classes AA (6 équipes), A (12 équipes) et B (8 équipes).

De lundi à dimanche, pas moins de 48 parties seront jouées sur la patinoire du Centre Lemay. La journée de clôture du dimanche, 17 février mettra à l’affiche les parties demi-finales et finales des classes B, A et AA dans l’ordre.

Gratuité pour tous

Encore cette année, le tournoi annuel permettra aux jeunes, adultes et familles d’avoir accès gratuitement au Centre Lemay durant tout l’évènement. La présidente du bureau de direction Nathalie Lafrenière et ses collègues sont heureux de poursuivre cette décision.

Quant aux responsables et bénévolats, le tournoi sera exigeant en raison du calendrier et du nombre d’équipes de l’extérieur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.