Publicité
1 février 2019 - 04:00

Kevin Gauthier; portrait d’un jeune champion

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Tel que souligné dans nos pages il y a deux semaines, le judoka de 21 ans originaire de la région, Kevin Gauthier, s’est mérité les grands honneurs de la compétition Élite8 du championnat canadien de judo, qui avait lieu à Montréal au cours du week-end précédent. Il s’agissait là d’un troisième sacre pour lui à cette compétition nationale en quatre ans alors que l’an dernier il avait dû renoncer à participer à l’aventure en raison d’une blessure.

Membre du club de judo Asbestos-Danville depuis l’âge de 10 ans, Kevin s’est retrouvé à pratiquer cette discipline un peu par hasard. En effet après avoir tenté l’expérience de différents sports d’équipes, le jeune athlète n’y trouvant pas sa voie, voulu s’orienter vers le karaté, un sport qu’il connaissait déjà quelque peu. Cependant, n’ayant plus de cours offert à ce moment dans la municipalité, Kevin se tourna vers une discipline comprenant certaines similitudes qu’est le judo. Cela devint très vite une passion pour lui alors que les succès commencèrent à s’enchainer, si bien qu’il fait maintenant partie de l’équipe nationale des 18 ans et plus, défendant les couleurs du Canada dans la catégorie des 100 kilos et plus. Si beaucoup de gens ont contribué au succès qu’il connait aujourd’hui, l’un d’entre eux aura eu un impact significatif par ses conseils, son appui et sa présence, il s’agit de l’entraineur du club à Asbestos, Charles Roy. «J’aimerais remercier tous ceux qui m’ont appuyé et qui m’appuient toujours. Un merci spécial aussi à Charles pour les apprentissages ainsi que pour son support dans les moments plus difficiles auxquels j’ai dû faire face jusqu’à maintenant» De confier le judoka.

Au-delà des triomphent de sa jeune carrière, un fait d’armes le rend particulièrement fier alors que durant son plus récent voyage au Japon pour y disputer les honneurs de la coupe du monde, Gauthier s’est mesuré de belle façon à l’ancien champion olympique, Naidangiin Tüvshinbayar de la Mongolie, s’inclinant finalement aux termes d’un combat âprement disputé dans lequel l’Asbestrien aura cumulé plusieurs projections de son adversaire au sol.

Ses prochains objectifs

Le 29 janvier prochain, l’athlète s’envolera pour une tournée sportive s’échelonnant sur trois semaines en Europe, avant de revenir à Montréal où il demeure présentement afin de poursuivre ses études en parallèle, dans le but d’obtenir sa certification en kinésiologie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.