Publicité
26 janvier 2019 - 04:00

La 56e édition du Tournoi Mousquiri sous la présidence d’honneur d’Amelia Blinn

Richmond – Le comité organisateur du Tournoi national atome Mousquiri de Richmond a procédé au lancement de la prochaine compétition qui se déroulera du 4 au 17 février prochain à l’aréna P.E.-Lefebvre.

À cette occasion, plus de 700 jeunes de partout au Québec seront en ville afin de participer à la 56e édition de ce tournoi, le plus ancien de catégorie atome au Québec. Ils évolueront au sein de 50 équipes, lesquelles seront réparties dans cinq classes: AA, BB, A, B et C.

Le tournoi accueillera 18 équipes deux lettres, dans les classes AA et BB, ainsi que 32 formations dans les classes A, B et C. À nouveau cette année, la diversité des équipes est très importante puisque le tournoi recevra des formations de plusieurs régions du Québec, dont l’Estrie, les Bois-Francs, le Centre-du-Québec, la Montérégie, le Richelieu, l’ouest de Montréal, les Laurentides, l’Outaouais, entre autres. Le tournoi, qui a toujours accueilli des équipes en provenance des États-Unis par le passé, n’en recevra aucune cette année, mais recevra une formation de l’Ontario, Richmond, en banlieue d’Ottawa.

Présidente d’honneur

Cette année, le comité organisateur a arrêté son choix sur une jeune athlète native de Richmond et qui réside au Canton de Cleveland pour agir à titre de présidente d’honneur. Il s’agit d’Amelia Blinn qui excelle dans la discipline du patinage de vitesse au sein du club de Sherbrooke, ayant notamment remporté les championnats du Québec dans sa catégorie d’âge lors qu’elle avait 11 et 12 ans.

« Cette année, le comité a retenu une jeune athlète de chez nous qui ne cesse de s’améliorer dans le patinage de vitesse, a indiqué le président du tournoi, Guillaume Cayer-Richard. En faisant ce choix, le comité tient à rendre hommage à Amelia pour les succès qu’elle remporte dans cette discipline sportive et pour l’encourager à persévérer dans la poursuite de ses objectifs. C’est une jeune fille passionnée et disciplinée qui mérite notre soutien et celui de toute la région de Richmond. Elle représente un bel exemple de détermination pour tous nos jeunes », a-t-il ajouté. La principale intéressée s’est dite surprise par cette nomination, d’autant plus qu’elle pratique un sport moins connu ici dans la région qu’à Sherbrooke.

« C’est un grand honneur pour moi d’agir en tant que présidente d’honneur du tournoi Mousquiri. Je ne m’y attendais pas du tout et je dois dire que j’ai été très contente qu’on ait pensé à moi. C’est le fun de voir que les gens de ma ville reconnaissent mes efforts et je connais bien le tournoi Mousquiri, même si je n’ai jamais joué au hockey. Mes parents ont été bénévoles et j’ai bien hâte de rencontrer mes amis et la parenté », a fait savoir la jeune patineuse âgée de 14 ans.

Trois équipes pour la ville hôtesse !

Pour revenir à la compétition, signalons que les amateurs de hockey de Richmond et de la région pourront encourager trois équipes cette année. À noter que les trois équipes locales sont toujours formées de jeunes joueurs de Richmond et de Windsor. Ceux-ci font partie des formations du Promutuel du Val-Saint-François, lesquelles seront en compétition dans les classes A, B et C.

Ce changement est attribuable depuis quelques années à la nouvelle structure mise en place par Hockey Estrie, laquelle fait en sorte que Richmond et Windsor ne comptent plus aucune équipe de classe deux-lettres. Les joueurs de calibre deux-lettres de Richmond doivent évoluer avec Drummondville.

Finales et champions

Mentionnons que les finales du tournoi seront disputées les deux dimanches. Ainsi le premier dimanche, soit le 10 février, on présentera la finale de la classe C à 15 h 10 puis la finale de la classe BB à 16 h 25. Pour ce qui est des trois autres finales, elles seront disputées le dernier dimanche, soit le 17 février, dans les classes B, A et AA.

Rappelons que l’an dernier les équipes championnes ont été les Barons de Charlesbourg dans la classe AA, le Dynamo de Chicoutimi dans la classe BB, les Tigres (2) de Victoriaville dans la classe A, le Phœnix (3) de Sherbrooke dans la classe B et les Tigres (1) de Victoriaville dans la classe C.

(Source : Guy Marchand, pour le Tournoi Mousquiri).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.