Publicité
1 novembre 2018 - 12:00

Une victoire signée Lapierre, Archambault et Carignan

Windsor – Tommy Lapierre, Guillaume Archambault et Alexandre Carignan ont amassé un total de 17 points dans un gain de 11-3 du Desjardins-Wild de Windsor contre le Métal Perreault de Donnacona.

Les 646 spectateurs présents au Centre J.-A.-Lemay, le vendredi 26 octobre, n’ont pas eu le temps de s’asseoir en deuxième moitié de la deuxième période. Après la remontée des visiteurs qui réduisaient l’écart à 4-3 sur les buts de Louis-Charles Hallé (3e et 2e du match) et Deyrek Lyndon (1er), en avantage numérique, les fils se sont touchés en attaque chez la troupe de Simon Robidas.

Le but de Lyndon a été inscrit à 13:37 suivi des deux buts de Tommy Lapierre à 13:46 et 13:55, puis celui d’Alexandre Carignan à 14:44. Heureusement que l’annonceur maison n’est pas payé aux buts qu’il annonce!

Lapierre a terminé la soirée avec trois buts et trois passes pour porter son total de buts à 5, le même nombre qu’Alexandre Carignan qui a obtenu deux mentions d’aide. Guillaume Archambault a contribué avec six mentions d’aide. Nolan Poulin (4e), Carl Lefebvre (1er et 2e), Jérémy Auger (1er) et Anthoni Nadeau (3e) ont complété la marque pour les vainqueurs.

Les Windsorois ont bombardé les gardiens Samuel Tanguay et Dwayne Rodrigue de 52 lancers tandis que Kevin Ladouceur faisait face à 39 tirs. André Thibault s’est mesuré à Guillaume Morin et Éric Martel-Bahoëli tandis que Martin Trempe et Deyrek Lyndon ont jeté les gants en fin de deuxième période.

Chimie

Après le match, Tommy Lapierre et Guillaume Archambault ont expliqué ce qui fait leur succès présentement. «Notre chimie s’améliore de match en match. On commence à se connaître davantage et on se repère bien avec Alexandre Carignan. On ne doit pas s’asseoir là-dessus et on se devra d’être prudents pour nos matchs contre Joliette», de commenter la première étoile du match.

Pour Guillaume Archambault, c’était possiblement son premier match de six points. «J’en ai peut-être eu dans le novice A, dit-il avec le sourire. On joue vraiment bien tout le monde ensemble et c’est ce qui fait que tout fonctionne bien jusqu’à maintenant. Et l’ambiance dans notre vestiaire est extraordinaire. On veut que ça continue!»

Les deux joueurs ont pris le soin d’inviter les partisans à assister au prochain match local du Desjardins-Wild le vendredi 2 novembre, à 20 h 30, alors que les Sportifs de Joliette et la famille Roch s’amèneront au Centre J.-A.-Lemay. Auparavant, le Wild visitait les Sportifs à Joliette (voir le match du 27 octobre).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.