Publicité
17 octobre 2018 - 04:00

La première tranche de la bataille au Desjardins-Wild face à Waterloo

Windsor – Le Desjardins-Wild de Windsor prend un malin plaisir à gâcher les matchs d’ouverture de ses adversaires. Après avoir gagné samedi dernier à Nicolet, la troupe dirigée par Simon Robidas a doublé les Maroons à Waterloo au compte de 6-3 devant plus de 800 spectateurs.

Tommy Lapierre (2e), Mathieu Boutin (2e) et Alexandre Carignan (1er) ont procuré une avance de 3-0 avec leurs buts inscrits dans la première moitié de l’engagement initial. Jonathan Delorme a répliqué pour les Maroons tôt en deuxième période, à 1:19, avec son premier but de la saison pendant une pénalité à Samuel Courtemanche. Antoine Arsenault (1er) a redonné une avance de trois buts aux Windsorois à 2:15, mais les Maroons sont revenus avec des buts de Marc-André Levasseur (2e) et Charles Power (2e).

La marque était de 4-3 pour le Desjardins-Wild vers la fin de la deuxième période quand Alexandre Carignan a fait mal aux Maroons, marquant son deuxième but du match à 18:35 alors que son équipe était en désavantage numérique. Nolan Poulin a complété le pointage avec son premier but de la saison inscrit à 16:03 en troisième période lors d’une supériorité numérique.

Comme à l’habitude, les matchs Windsor-Waterloo ont donné lieu à du jeu rude et des bagarres. Martin Trempe et Jonathan Fortier ont jeté les gants tôt dans le match. En deuxième période, Mathieu Nadeau et Christopher Saurette ont fait de même tout comme André Thibault et Samuel Desruisseaux. Avec 1:25 à faire à la deuxième période, les joueurs des deux équipes étaient tous sur la glace. Les officiels ont désigné Trempe comme étant le premier joueur à avoir quitté le banc des joueurs. Il faudra attendre la décision des dirigeants de la Ligue de hockey senior AAA du Québec avant de savoir les sanctions. Trempe, Nadeau et Thibault, pour le Wild, ainsi que Saurette et Desruisseaux, pour les Maroons, ont été les plus impliqués.

Le gardien Kevin Ladouceur a bien fait devant le filet des vainqueurs en faisant face à 34 lancers. Guillaume Nadeau et Vincent Gervais ont reçu 31 tirs.

Les deux équipes vont se retrouver le vendredi 19 octobre, à 20 h 30, au Centre J.-A.-Lemay alors que les Maroons de Waterloo rendront la politesse au Desjardins-Wild. Une bonne foule est attendue pour ce match. Les amateurs sont invités à arriver tôt pour avoir de très bonnes places.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.