Publicité
1 juin 2018 - 04:00

Offensive anémique à la crosse junior

Windsor – En fin d’après-midi du 27 dimanche, les Aigles Extrêmes affrontaient les Griffins de Gloucester au domicile de ces derniers, qui ont démarré la partie en force, marquant deux buts rapides en autant de lancers dans les premières minutes de jeu. Dès lors, ils avaient grandement confiance en leurs moyens, mais les Aigles ont pu toutefois leur tenir tête. Après une période de jeu, Gloucester menait 3-2.

Le deuxième tiers n’aura certes pas été celui des Estriens. Malgré les 16 lancers dirigés vers le cerbère adverse, ce dernier ne leur a accordé aucun but tandis que les Ontariens en comptaient cinq. Suite à cette séquence, les Aigles Extrêmes semblaient ne plus avoir la motivation pour gagner.

Lors du dernier engagement, les Griffins ont ajouté trois autres buts au cadran contre un seul du côté des visiteurs, même si le nombre de lancers des deux côtés était quasi identique. L’offensive n’arrivait pas à trouver le bon endroit où faire pénétrer la balle.

Les Aigles Extrêmes ont complété la moitié de la saison régulière avec cette partie. Ils affichent une fiche de 2 victoires, 5 défaites et une partie nulle et sont présentement à égalité au dernier rang (5 points chaque) avec Gloucester (2-7-1). La Rive-Nord est en tête avec 8 points (4-3-0), suivie par Cornwall avec 6 points (3-6-0).

Ce mercredi soir, les Aigles Extrêmes se rendent sur la Rive-Nord pour disputer la victoire aux Kodiaks. Ils seront de retour devant leurs partisans en fin de semaine. Les amateurs de crosse pourront voir leur équipe en action à deux occasions au centre Lemay; tout d’abord le samedi 2 juin à 19h et le dimanche 3 juin à 14h. Les Aigles Extrêmes recevront les Celtics de Cornwall pour ces deux parties qui sont à ne pas manquer.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.