Publicité
23 mars 2018 - 04:00

Saison exceptionnelle pour les jeunes volleyeuses du Tournesol

Windsor – C’est avec une saison de 39 victoires et seulement 3 défaites que les volleyeuses benjamines (12-14 ans) des Rafales du Tournesol sont récemment devenues championnes de la saison régulière2017-2018. Il s’agit d’une première pour les Rafales en plus de 37 ans.

La saison s’est conclue le 26 février dernier lors des championnats régionaux qui se déroulaient à Asbestos. Les Rafales affrontaient alors en finale leurs plus proches rivales, l’équipe de L’Escale d’Asbestos. Les Rafales ont perdu la première manche17-25, gagné la seconde25-14, pour finalement conclure avec une victoire de 15-13 en bris d’égalité et mettre la main sur la bannière de championnes.

«La foule qui criait, le stress qui nous envahissait et l’adrénaline était à son maximum. C’est fou de vivre ce sentiment de fierté et d’accomplissement. Cette expérience fut magique et restera à jamais gravée dans nos mémoires; nous avons travaillé très fort tout au long de l’année sur notre travail d’équipe, notre confiance en soi, l’entraide, le respect et la persévérance afin de nous dépasser. Nous avons eu la chance de mettre tout cela en application lors de cette journée et nous avons réussi», mentionnent les capitaines de l’équipe.

Les Rafales tiennent à remercier Marie-Christine Pruneau, ancienne joueuse de volleyball d’intérieur et de plage au niveau international, qui a accepté, en début de saison, l’invitation des entraîneurs à venir donner de petites cliniques techniques aux jeunes joueuses. Marie-Christine, native de Windsor, a accepté sans hésitation et était très heureuse de remettre les pieds dans son ancienne école, là où elle a fait ses premiers pas comme volleyeuse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.