Publicité
28 février 2018 - 04:00

MATCH DU VENDREDI 23 FÉVRIER

Le Desjardins-Wild s'est enlisé face aux Loups

Windsor – Le ciel est littéralement tombé sur la tête des joueurs du Desjardins-Wild de Windsor en troisième période face aux Loups de La Tuque dans le quatrième match de la série quart de finale quatre de sept de la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

C'était l'égalité 1-1 quand deux joueurs sont entrés en collision avec le gardien des Loups, Steven Veilleux, en début de troisième période. Ce dernier a été coupé accidentellement par une lame de patin derrière la jambe. Il a été secouru par les soigneurs des deux équipes, des coéquipiers et des membres de l'organisation windsoroise.

Pour résumé l'état du gardien le samedi matin suivant, il a été amené au CIUSSS-CHUS par ambulance et il a été pris en charge immédiatement par l'équipe médicale en raison de la gravité de la coupure. « Heureusement que ça n'a pas touché un tendon car ma carrière serait terminée », a-t-il mentionné à l'auteur de ces lignes qui a attendu l'arrivée des ambulanciers avec les visiteurs. Il était de retour le samedi souvant.

Pendant que Steven Veilleux et les gens dans le vestiaire attendaient les ambulanciers, les Loups ont inscrit six buts en douze minutes pour mettre le match hors de portée du Desjardins-Wild.

Mathieu Boulianne (2), Sébastien Savoie, Joakim Arsenault, Quentin Garcia et Yanick Beauchemin ont marqué ces six buts. Carl-Antoine Delisle avait marqué le premier but des Loups en deuxième période qui nivelait la marque à 1-1. Il faut croire que les visiteurs ont voulu aller à la guerre pour leur gardien.

Carl Lefebvre avait semé la joie chez les quelques 500 amateurs réunis au Centre J.-A.-Lemay avec son premier but des séries à 5:28 de la première période en désavantage numérique. Guillaume Archambault a complété le pointage avec son deuxième but des séries avec moins de deux minutes à faire au match.

Les visiteurs ont dirigé 46 lancers vers les gardiens Kevin Ladouceur et Maxime Blanchard tandis que Steven Veilleux et Olivier Thomas recevaient 33 tirs.

Antoine Arsenault et Yanick Beauchemin ont jeté les gants vers la fin de la deuxième période.

Suite à la défaite du vendredi 23 février, le Desjardins-Wild n'a pas été en mesure de remporter le match du samedi suivant, mettant fin à la saison 2017-2018.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.