Publicité
29 avril 2017 - 04:00

L’aventure est terminée pour l’équipe canadienne de hockey

Par Sophie Marais, Journaliste

MRC des Sources (SM)- Deux joueurs natifs de la région faisaient partie de l’équipe masculine de hockey qui s’est envolée en Slovaquie pour y disputer plusieurs matchs lors du Championnat mondial des moins de 18 2017 de l’IIHF.

Le gardien de but Alexis Gravel et le défenseur Jocktan Chainey, qui évoluent tous les deux au sein des Mooseheads d’Halifax, étaient de l’équipe nationale masculine des moins de 18 ans. Après avoir disputé deux matchs préparatoires à Etobicoke en Ontario, les joueurs se sont envolés vers la Slovaquie pour y répéter l’expérience contre la Russie et le la Suisse. Le Canada a disputé son premier match de Championnat contre la Lettonie le 13 avril dernier, match qu’il a remporté par la marque de 4 à 1. L’équipe a par la suite affronté la Slovaquie qu’elle a vaincue 4 à 3 en prolongation. Le troisième match était contre la Suisse, battue 7 à 3. Le Canada a par la suite perdu une rencontre 6 à 3 contre la Finlande et c’est en quart de finale que l’équipe nationale a vu son parcours prendre fin avec un revers de 7-3 contre la Suède.

Les deux joueurs originaires de la région reviennent donc au pays avec une expérience supplémentaire dans leur bagage. La saison est maintenant terminée, leur équipe ayant perdu au premier tour des séries contre Rouyn-Noranda. La prochaine étape pour Jocktan Chainey est le repêchage qui se tiendra les 23 et 24 juin à Chicago. Pour Alexis Gravel, il se prépare pour son année de repêchage. Il participera à des stages à Calgary avec Équipe Canada et il espère bien faire partie de l’équipe U18 au mois d’août. Il reprendra par la suite le chemin vers Halifax.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.