Publicité
23 février 2017 - 04:00

Le Desjardins/Wild de retour devant ses partisans

Windsor – Le vendredi 24 février marquera le retour du Desjardins-Wild devant ses partisans le quatrième match de la série les opposants au Maroons 2.0 de Waterloo, dès 20 h 30. Ce match très attendu sera important, car il pourrait être le tournant de la série, actuellement menée par les Maroons à 2 victoires contre une.

Au départ de la série, Waterloo avait gagné la première joute 5 à 4 en période de prolongation à l’aréna de Richmond le 10 février dernier. Le lendemain, l’équipe windsoroise nivela les chances en inversant le pointage de la veille, cette fois au domicile de Waterloo. Le samedi 18 février, les hommes de Samuel Meunier retournaient une fois de plus à l’aréna Jacques-Chagnon pour livrer bataille à ses adversaires. Le Desjardins-Wild s’en est toutefois moins bien tirés lors de cette rencontre, s’inclinant par la marque de 12 à 5.

Bien que Waterloo possède une attaque redoutable, le manque d’opportunisme du rouge et vert jumelé à une défensive plus poreuse a eu raison des efforts. Les deux gardiens se sont relayés au cours de cette rencontre pour tenter de stopper l’hémorragie, mais les 49 tirs des locaux ont été déterminants à l’issue de cette troisième rencontre ponctuée par une robustesse à la hausse.

Malgré cette seconde défaite, le Wild était toujours dans le coup en milieu de rencontre, réduisant même la marque à un seul filet d’écart avec moins de 5 minutes à jouer au deuxième vingt. N’eût été d’un geste vif d’un défenseur des Maroons, le Wild aurait pu créer l’égalité. Deux erreurs en défensive ont cependant changé la donne pour Windsor avant la fin de la période. Le dernier tiers fut celui des Maroons avec les 4 derniers filets qui ont consolidé leur victoire.

L’importance du 6e joueur!

La formation du Desjardins-Wild sollicite le support de la population pour ce premier match de série au centre Lemay. « Notre formation actuelle se veut des plus compétitives et elle possède non seulement le talent, mais aussi la fougue nécessaire à la réussite dans cette ligue. Nous savons également que la foule extraordinaire du centre Lemay sera derrière nous encore une fois, vendredi prochain, alors que l’équipe sera prête à tout donner afin de niveler à nouveau les chances dans cette série 4 de 7 », de confier Richard Lefebvre, relationniste du Desjardins-Wild.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer le vendredi soir 24 février, à compter de 20 h 30, alors que Windsor sera Wild plus que jamais!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.