Publicité
21 avril 2018 - 04:00

30 minutes peuvent faire la différence pour la vie !

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Danville (GCA) – Le Service de sécurité incendie de la Ville de Danville, organise 2 sessions gratuites «Héros en 30», à l’intention des citoyens. D’abord le vendredi 20 avril, et le vendredi 4 mai, de 18h30 à 21h30, à la caserne des pompiers, au 44 rue Daniel-Johnson. Les gens seront initiés aux gestes qui peuvent définitivement faire la différence en cas d’arrêt cardiaque soudain. Ainsi vous pourrez apprendre comment prodiguer la réanimation cardiaque chez l’adulte sans les ventilations bouche à bouche, que faire si quelqu’un s’étouffe, et comment utiliser le Défibrillateur externe automatisé. La formation est gratuite et ouverte à tous les citoyens.

Les statistiques nous apprennent qu’entre 35000 et 45000 personnes succombent à un arrêt cardiaque chaque année. Actuellement le taux de survie des victimes d’arrêt cardiaque (hors du milieu hospitalier) est d’environ 5%. Près de 80% de tous les arrêts cardiaques surviennent à la maison ou dans des endroits publics et de 35% à 55% d’entre eux, en présence d’un membre de la famille, d’un collègue de travail ou d’un ami. Savoir comment réagir en cas d’arrêt cardiaque fait augmenter les chances de survie et de récupération de 30% ou plus.

Pour information supplémentaire au sujet de cette formation, communiquer avec M.Alain Roy, Directeur du Service des incendies de Danville au: 819-839-3722

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.