Publicité
22 novembre 2017 - 04:00

Un chèque bien musclé de la Fondation du CSSS remis au Tournesol

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Au profit du programme Santé globale et de la volonté de mettre en place une salle de musculation à l’école secondaire du Tournesol, le président de Fondation du Centre de santé et de services sociaux du Val-Saint-François, Denis Dion, a remis un chèque 2 341$. Ce montant a permis un premier achat important pour le projet de la salle de musculation.

«Les enseignants en éducation physique de l’école veulent agrandir l’éventail de possibilité sportive offerte aux élèves de l’école. Selon eux, un bon moyen pour se doter de solide habitude de vie passe par l’accès à une salle de musculation. Après plusieurs démarches et avec la collaboration de Julie Dubois, qui est à la fois présidente du conseil d’établissement, entraîneuse de volleyball et représentante des parents, une première étape importante vient d’être franchie dans ce projet», considère M.Dion, heureux que la Fondation puisse apporter une aide concrète au programme de la Santé globale.

À ce premier achat de matériel, la salle est présentement en rodage. «Pour l’instant, le matériel acheté et l’emplacement du local situé à même le bloc sportif de l’école sont utilisés par des petits groupes en tenant compte de l’espace alloué. Grande barre, tapis, cordes d’entraînement, poids, appareils de musculation et autres équipements sont accessibles à la fois pour les étudiantes, les étudiants et personnel du Tournesol», précise Éric Traversy, responsable du projet et éducateur physique. L’ouverture officielle de la salle de musculation du Tournesol est souhaitée dans les prochains mois. Les organisateurs rêvent déjà aux prochaines étapes, dont celle d’ouvrir les portes de la salle à la population dès que possible.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.