Publicité
25 septembre 2018 - 13:25

Culture et patrimoine : Éternels absents de la campagne électorale.

Montréal – La Fédération Histoire Québec (FHQ) croit fermement que le patrimoine sous toutes ses formes est une composante essentielle de l’identité distincte du Québec. À ce titre, elle considère que des engagements concrets doivent être pris par l’État québécois pour assurer la protection de cette richesse collective. Nous proposons trois actions concrètes pour atteindre cet objectif:

1) Consulter les sociétés d’histoire et les organismes en patrimoine en amont des processus décisionnels qui touchent la protection du patrimoine et la mise en valeur de l’identité québécoise

Les sociétés d’histoire et les organismes citoyens de mise en valeur du patrimoine détiennent des connaissances profondes et fouillées sur l’histoire locale, régionale et nationale. Au Québec, près de 280 organismes sont membres de la FHQ et travaillent, le plus souvent de manière bénévole, à préserver la mémoire de nos villes et villages et de nos quartiers. Ce sont les gardiens de l’identité des lieux. Malheureusement, des immeubles sont démolis, des toponymes sont créés ou des quartiers sont développés sans que leur valeur patrimoniale ne soit prise en compte dans la décision finale. Nous sommes d’avis que les organismes de la société civile devraient être entendus avant de prendre les décisions qui touchent le développement du Québec et de ses municipalités.

2) Soutenir de manière adéquate, sur le plan technique et financier, les municipalités québécoises dans leur mission de protection du patrimoine

En 2012, le législateur québécois a consacré le principe de l’autonomie municipale en matière de patrimoine local en adoptant la Loi sur le patrimoine culturel. La FHQ ainsi que plusieurs autres intervenants du monde municipal ont souligné lors des consultations qui ont précédé l’adoption de cette loi, le danger de cette décision pour la protection du patrimoine. En effet, plusieurs municipalités ne disposent pas des ressources techniques et financières pour protéger cette richesse collective dont la responsabilité de conservation incombe également à l’État québécois. La Fédération croit que les sauvetages à la pièce de bâtiments patrimoniaux doivent cesser. Il faut fournir aux municipalités les ressources nécessaires pour leur permettre de considérer et d’analyser les projets des promoteurs de façon professionnelle et éclairée et ainsi jouer efficacement leur rôle pour la protection de leur patrimoine bâti.

3) La préservation du patrimoine, essentielle au développement économique, social et culturel

Il nous apparaît urgent de changer les perceptions à l’égard du patrimoine, ne plus le voir comme un obstacle au développement, mais plutôt comme porteur d’une vision d’avenir qui prend en compte notre histoire et notre identité profonde, sans oublier la qualité de vie et le potentiel de rétention des populations et d’attraction de visiteurs. Nous croyons également que l’enseignement de l’histoire dès le primaire et en étroite collaboration avec des organismes en patrimoine de proximité peut former des citoyens conscients de la valeur de notre patrimoine. Les sociétés d’histoire et les organismes citoyens, par leur implication, interpellent l’État québécois, son ministère de la Culture et son ministère de l’Éducation, pour qu’ils contribuent, par des campagnes médiatiques ciblées et des prises de parole en faveur du patrimoine, à changer les mentalités et, ainsi, à assumer leur responsabilité de gardien de notre patrimoine collectif.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.