Publicité
26 septembre 2018 - 04:00

L’Estrie 100 % branché : Annie Godbout déjà en action

Par Ralph Côté, Journaliste

Comté de Richmond – La candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Richmond, Annie Godbout, n’a pas attendu son élection pour s’attaquer à la problématique de l’accès à Internet haute vitesse de son comté. Elle se réjouit d’ailleurs de l’engagement du chef du PLQ, Philippe Couillard, d’augmenter le financement du programme Québec branché de 200M$, portant ainsi le financement total à 500M$.

«Le développement économique, la vitalité des communautés rurales, l’attraction d’une main-d’œuvre qualifiée, des familles en région et la rétention des jeunes dépendent directement de l’accès aux infrastructures technologiques et numériques. Il faut que les régions soient desservies par les mêmes outils d’innovation afin d’atteindre le même niveau de dynamisme et d’excellence que les grands centres urbains», tient à préciser la candidate libérale.

L’objectif du PLQ est clair: d’ici 2020, 100% des citoyens auront accès à des services Internet à haut débit et plus de 90% d’entre eux auront accès à des services Internet fixes à très haut débit d’au moins 100 mégabits par seconde (Mb/s) en téléchargement et 20Mb/s en téléversement.

Comme nous n’en sommes qu’au début des avancées technologiques, le réseau qui vise pour le moment 100Mb sera construit pour supporter 1Gb d’ici 5 ans pour répondre aux besoins numériques exponentiels de la société: la modernisation des entreprises agricoles, l’implantation d’un système de télésanté, le déploiement du transport et des véhicules autonomes, l’automatisation avancée par l’intelligence artificielle, la télé-éducation et l’implantation d’incubateurs et de centre de R et D.

«Nous entrons dans une nouvelle ère du numérique. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.