Publicité
28 septembre 2018 - 10:00 | Mis à jour : 10:05

Véronique Vigneault présente sa vision de la politique… participative!

Comté de Richmond - C’est lors d’une conférence de presse, que la candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Richmond, Véronique Vigneault, s’est adressé aux médias afin de présenter ses principaux engagements, qui relèvent d’une vision de la politique qui se veut franche et participative. 

La candidate a d’abord lancé un cri du cœur concernant la joute politique : « Oui, les gens veulent du changement. Au Québec comme dans la circonscription de Richmond, on sent que les citoyens veulent mettre un terme au règne libéral. Mais en réalité, je sens que ce désir de changement est encore plus profond. Les gens ne veulent pas juste changer des politiciens pour d’autres politiciens. Ils veulent que la politique change. Ils sont tannés de la partisannerie à outrance, ils sont tannés des visions à court-terme, ils sont tannés des engagements opportunistes et des promesses brisés. Et je les comprends! Bien sûr que je pourrais vous énumérer une série de dossiers prioritaires pour la circonscription. Je les connais très bien. Mes adversaires et moi les connaissons bien, nous faisons campagne dans les mêmes communautés et l’on porte à notre attention les mêmes enjeux importants. Qu’est-ce qui peut nous distinguer alors? Notre manière de faire de la politique ». 

« Les gens sur le terrain sont les experts de ce qu’ils vivent, et portent déjà en eux les solutions à leurs problèmes. Je veux les impliquer dans mon action politique car se sont des participants, des collaborateurs inestimables au travail de la députée. J’ai déployé la force mobilisatrice du financement participatif en Estrie comme directrice régionale de la Ruche, maintenant je souhaite amener Richmond dans l’ère de la politique participative » d’ajouter Véronique Vigneault.

La candidate a ensuite énuméré les principaux éléments sur lesquels reposera sa vision de l’action politique participative : « Je sais pertinemment qu’une députée seule n’est rien sans l’apport de l’ensemble de la communauté. Les bonnes idées, peu importe d’où elles viennent ou de qui elles viennent, doivent contribuer aux solutions. À compter du premier octobre, je mettrai en place les initiatives de politique participative suivantes : 

  1. Dès la première année, la création et le déploiement du Bureau itinérant de consultation de la députée de Richmond [Chaque semaine, à raison de 2 fois minimum par année, mon équipe et moi-même irons dans chacune des municipalités de la circonscription pour rencontrer les gens et les élus, sur le terrain, chez eux. Nous serons en tournée permanente sur le territoire.]
  2. La tenue de trois Forums sur le développement des communautés de Richmond. [Chaque territoire - la MRC du Val-St-François, la MRC des Sources et l’arrondissement Rock-Forest-St-Élie-Deauville - sera l’hôte d’un forum qui visera à réunir les actrices et acteurs de la société civile dans des espaces de dialogue, des espaces de partage d’idées et de bonnes pratiques; afin que chaque milieu puisse optimiser sa concertation et son développement.]
  3. La mise sur pied d’une Plateforme interactive d’information et d’échange de la députée de Richmond. [Je souhaite que l’ensemble de la population ait accès, en un clic, à sa députée. Cette plateforme sera autant une source d’information, de référence, que d’échanges et d’accompagnement.]
  4. Enfin, pour être la première à mettre l’épaule à la roue, je m’engage à ce que l’entièreté del’enveloppe discrétionnaire (Programme de soutien à l’action bénévole) soit mis à la disposition de la communauté pour qu’ils choisissent eux même les projets structurants à financer. »

Dans une sortie bien sentie sur le cynisme en politique, Véronique Vigneault a ajouté ceci : « Les engagements pris aujourd’hui seront maintenus. On dit que je suis une femme de parole. C’est vrai, je n’en ai qu’une. Donc je ne veux pas contribuer au cynisme en faisant croire aux gens que d’être élue nous offre une baguette magique donnant accès à tous les pouvoirs de l’État, c’est faux. Les engagements que je prends sont des engagements qui sont du ressort de la députée, et qui seront réalisables peu importe l’issu des élections. Moi, ce que je promets, je le livre ».

La candidate a poursuivi avec deux engagements additionnels de nature plus personnelle : « J’aimerais faire deux autres promesses que je sais pertinemment que je vais tenir : premièrement, sachez que moi, je n’ai pas l’ambition d’être un représentant de l’Assemblée nationale dans Richmond, je m’engage plutôt à être une représentante de Richmond à l’Assemblée nationale, toujours. Quant à mon dernier engagement, il concerne un domaine que ni les Libéraux, ni les Caquistes, ne semblent réellement considérer : l’environnement. J’auraiune implication active auprès des organismes environnementaux de la région pour m’assurer que toutes les décisions qui seront prises pour Richmond soient réfléchies et analysées en fonction de l’enjeu environnemental. Pour montrer l’exemple, j’annonce aujourd’hui que ma campagne électorale sera carboneutre. Les déplacements de la roulotte de campagne et de mon équipe seront donc tous compensés pour préserver une empreinte environnementale neutre ».

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.