Publicité
15 novembre 2017 - 04:00

Favoriser la mobilité et l’intégration des jeunes à l’emploi en région

Val-Saint-François (RC) – Dans la foulée de ses deux jours en sol estrien, le premier ministre Philippe Couillard a fait halte au Centre d’art de Richmond durant l’avant-midi du jeudi 9 novembre. À cette occasion, le gouvernement du Québec annonçait par communiqué l’attribution de près de 10,5 millions de dollars, sur trois ans, pour soutenir l’action de Place aux jeunes en région et de son réseau de 52 partenaires-promoteurs.

L’aide octroyée se décline comme suit: 2,95 millions $ sur trois ans de 2016 à 2019 octroyés à l’organisme PAJR, et 7,56 millions $ sur trois ans pour les 52 partenaires et promoteurs qui feront vivre le programme Place aux jeunes. En 2016, le gouvernement dévoilait la Politique québécoise de la jeunesse2030 et, en décembre dernier, la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021. Celle-ci prévoit le financement de 200 millions de dollars sur cinq ans pour 90 organismes partenaires, dont Place aux jeunes en région.

«Le monde vit présentement de profonds changements et il nous faut, en tant que société moderne, profiter de cette vague de transformations au bénéfice de notre collectivité. Celle-ci passe par l’innovation et la créativité; deux qualités bien reconnues de nos jeunes. Notre jeunesse représente donc la clé de notre avenir et elle sera appelée à occuper un rôle de plus en plus important dans la société. Pour bien l’outiller et lui donner les moyens de ses ambitions, nous devons miser sur une collaboration accrue avec nos partenaires tels que Place aux jeunes en région», a soutenu M.Couillard lors de son passage au Centre d’art.

Présente auprès du premier ministre lors de cette annonce, l’adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse et députée de Richmond, Karine Vallières, retient le partenariat qui contribue à construire le visage de nos régions. «PAJ, c’est comme un arc-en-ciel d’opportunités qui unit la ville et la ruralité; parce que chaque région, chaque MRC ont sa couleur. L’an dernier, nous estimons à 5 500 le nombre de jeunes qui ont reçu des services de Place aux jeunes en région, 1 000 jeunes ont participé à des séjours exploratoires et 760 parmi ceux-ci se sont établis en région.»

Au cours de la dernière année, le gouvernement affirme avoir posé plusieurs autres gestes majeurs, tels que la mise sur pied du programme Mobilité jeunesse pour tous les jeunes du Québec, du Créneau carrefour jeunesse et des prix Reconnaissance jeunesse. «Nous avons instauré l’obligation pour les sociétés d’État de réserver des sièges pour les jeunes à leur conseil d’administration. Une représentation moyenne de 10% de jeunes sera dorénavant demandée pour les missions commerciales du Québec. Je salue la vision dont fait montre notre gouvernement en finançant l’organisme Place aux jeunes en région. C’est fructifier cet actif à l’avantage de tout et chacun, car autant les jeunes que les régions sortent gagnants de cette initiative», considère Luc Fortin, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Estrie

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.