Publicité
12 février 2019 - 12:43

Vivre dans nos moyens

La lettre du 9 janvier 2019 du village de Saint-Denis-de-Brompton concernant la règlementation des prêts 677 manque quelques points clés, qui n’ont été révélés qu’à la réunion du 23 janvier. Ce nouveau prêt de 5,5 millions de dollars sera sur le dos des propriétaires pendant 20 ans. L’évaluation de la propriété moyenne de 337946 dollars verra environ 168$ ajouté à notre facture d’impôt annuel.

Nous sommes un village essayant de fonctionner comme une grande ville. Le village doit vivre dans ses moyens, le même que nous les propriétaires doivent vivre dans nos moyens.

Si le village continue de passer ces règlements de prêts, nous ne pourrons bientôt pas vivre dans nos moyens. N’oubliez pas que 2 autres règlements de prêt sont prévus: un pour 16,2 millions de dollars en 2020, payables sur 30 ans et une autre de 18,7 millions de dollars. C’est de la folie absolue. Le village (Municipalité) prévoit de mettre près de 40 millions de dollars sur le dos des contribuables au cours des 25 à 30 prochaines années. Nous ne vivons pas dans un château, mais si tous les règlements de prêt passent, nous verrons au moins 1 000$ ajoutés à notre facture d’impôt. Le maire a dit, subventionné ou non, le projet d’égout traverse!

En ce qui concerne le registre, le dernier était une farce. Un jour pour les citoyens de signer le registre, cela rend difficile ou impossible pour les personnes qui travaillent pour pouvoir signer. Les gens de l’extérieur de la municipalité ou ceux qui sont des résidents d’été ne peuvent pas signer.

Lors d’une récente réunion concernant le projet d’égout prévu, nous avons parlé au maire et lui avons demandé si le prochain registre serait pour plus d’une journée Il a ensuite répondu que oui, vous aurez beaucoup de temps!

Il n’y a que 3 façons d’avoir un vote équitables pour tous. Soit par courrier, en ligne ou en personne, soit en utilisant tous les trois.

Venez signer le registre du règlement 677 en grand nombre le 19 février, de 9h à 19h à la Municipalité. Nous avons besoin de 224 plus de signatures pour vaincre cette règle de prêt.

Susan Leech et Cedric Clark, citoyens de Saint-Denis-de-Brompton.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.